Découvrez les candidats au Conseil d'Etat

Ils sont 19 à vouloir intégrer le Conseil d'État. Pour vous les présenter, voici la capsule Questions-réactions. Place à Olivier Curty et Alizée Rey.

D'un côté, Olivier Curty, candidat Le Centre et conseiller d'État depuis 2016. De l'autre, Alizée Rey, présidente du Parti socialiste fribourgeois. Première mission pour les deux candidats, choisir un lieu dans le canton. Olivier Curty nous reçoit sur le barrage de Schiffenen. "On se trouve sur la frontière entre le district du Lac et la Singine. C'est un barrage très important qui produit 7% de la consommation d'électricité du canton." Pour Alizée Rey, direction le théâtre de L'Arbanel à Treyvaux. "C'est le village où j'ai grandi. Le patois a une importance assez grande. Un conseiller communal m'avait dit que Treyvaux est le huitième district du canton." 

Vu ou lu ailleurs

Sur ses réseaux sociaux, Alizée Rey change de photo de profil au gré des votations, à l'image des comédiens qui changent de costume au gré des pièces. Mais est-elle prête à s'aligner sur les idées de ses collègues en cas d'élection ? "Oui, j'ai d'ailleurs dû le faire dans le cadre de l'exécutif de Villars-sur-Glâne, mais je pense que c'est aussi important de montrer nos sensibilités." De son côté, Olivier Curty a souvent été seul dans l'arène pendant cette crise du Covid, à l'image de la photo de son discours à l'Apéro de printemps de la Chambre de commerce et de l'industrie de Fribourg. Être l'économiste du canton, c'était un obstacle ou une opportunité ? "Une opportunité ! Même si la période était rude, nous avons tout donné pour sauver l'économie fribourgeoise."

La question du jeune

Habitué aux questions des journalistes, il fallait un petit peu désarçonner nos candidats. C'est donc un jeune du canton qui leur adresse cette question : "Comment comptez-vous promouvoir le développement des énergies renouvelables ? "

"C'est une excellente question. C'est une des priorités pour la prochaine législature. On veut promouvoir le photovoltaïque, l'énergie hydroélectrique et la production d'hydrogène", énumère Olivier Curty.

"On a pas mal de choses qui se font au niveau du chauffage à distance et aussi ce projet d'éoliennes actuellement en stand-by", rappelle Alizée Rey.  

Questions des candidats

Pour la dernière rubrique de notre capsule, les deux candidats doivent se poser une question. La question d'Olivier Curty à Alizée Rey : "La fonction de conseiller d'État est double : membre du gouvernement et cheffe d'une direction avec plusieurs centaines ou milliers de collaborateurs et collaboratrices. Quelle est votre expérience dans la gestion du personnel et en tant que patronne d'une "entreprise" privée ou publique ?

La question d'Alizée Rey à Olivier Curty : "Les jeunes sont particulièrement touché-es par la crise que nous vivons. Quelles mesures pouvez-vous proposer pour les jeunes qui rencontrent des difficultés, en particulier dans le domaine de la santé psychique ainsi que pour ceux qui sont en recherche de solution de formation ?"

La Télé - Gianluca Agosta