Des employés de l'HFR attendent toujours la piqûre

Le personnel soignant de l'hôpital fribourgeois doit attendre que tous les plus de 65 ans aient pu être vaccinés.

Le constat peut paraître surprenant. Tout le personnel de l'hôpital fribourgeois n'a pas encore pu être vacciné contre le coronavirus. Plusieurs collaborateurs de l'HFR qui se sont manifestés pour recevoir une injection attendent encore en ce moment patiemment leur tour.

Certaines personnes concernées que nous avons pu contacter sont plutôt étonnées par cet état de fait, car elles s'estiment exposées quotidiennement au virus.

De son côté, le canton de Fribourg rappelle qu'il suit l'ordre de passage établi par la Confédération. "La priorité numéro 1, ce sont toutes les personnes de plus de 65 ans et les moins de 65 ans avec des maladies et comorbidités. Ce que nous faisons en ce moment", détaille Christophe Monney, le médecin cantonal adjoint.

Le personnel soignant fait donc partie du groupe prioritaire numéro 2 et doit attendre que tous les plus de 65 ans aient pu être vaccinés. "Toutefois, nous avons vacciné le personnel soignant de l'HFR en contact direct avec des aérosols de patients Covid. Cela concerne le personnel des soins intensifs, les pneumologues ou encore les anesthésistes", nuance Christophe Monney. Cela représente environ une centaine d'employés.

Le canton de Fribourg espère pouvoir vacciner tout le personnel des hôpitaux et des cliniques d'ici la fin du mois de mai. Quant à l'objectif final, il reste toujours le même, à savoir vacciner 70% de la population fribourgeoise d'ici fin août.

RadioFr. - Mehdi Piccand