Interdire la publicité pour le tabac chez les jeunes?

Le centriste Hubert Dafflon, pour l'initiative, et la PLR Antoinette de Weck, contre, débattent lundi de l'objet en votation le 13 février.

A gauche, la députée PLR Antoinette de Weck et à droite, le député centriste et membre de la Ligue fribourgeoise contre le cancer Hubert Dafflon. © RadioFr

Faut-il mieux protéger les enfants et les jeunes en interdisant la publicité pour le tabac? Selon le comité à l'origine de cette initiative, c'est le seul moyen d'assurer de manière efficace leur santé. Un avis partagé notamment par l’ensemble du corps médical, les grandes organisations de la santé, telles que la Ligue suisse contre le cancer et la Ligue pulmonaire ainsi que les associations pour la jeunesse et le sport, qui soutiennent le texte.

Les partisans de l'initiative s'appuient également sur plusieurs études qui ont établi que la publicité pour le tabac influence effectivement les mineurs dans leur consommation, sans compter le nombre de maladies chroniques que le tabac peut développer, comme le cancer.

Ils exigent donc l'interdiction de la réclame pour les cigarettes et autres produits dérivés du tabac adressée aux adultes, mais à laquelle les jeunes pourraient accéder, telle que la distribution d'échantillons gratuits, le parrainage de manifestations nationales, la publicité dans les médias gratuits, sur internet, ou dans les kiosques. Le texte demande aussi à la Confédération et aux cantons de promouvoir la santé des mineurs, sans toutefois préciser de quelle manière.

Une interdiction qui va trop loin

Le Conseil fédéral et le Parlement estiment de leur côté que cette initiative est trop stricte et trop rigide. Le texte toucherait à la liberté du commerce et l'interdiction du parrainage risquerait de pénaliser les manifestations culturelles et sportives. La Confédération propose ainsi un contre-projet indirect plus souple qui supprimerait par exemple la publicité sur les affiches et lors de certaines manifestations sportives, mais pas dans les kiosques ou dans la presse écrite, sauf si elle s'adresse aux jeunes.

L'éclairage de Serge Jubin, correspondant à Berne:

Le débat de RadioFr entre le centriste Hubert Dafflon, membre de la Ligue fribourgeoise contre le cancer, pour l'initiative et la PLR Antoinette de Weck, défavorable au texte:

RadioFr. - Frédérique Antonin
...