La politesse sur internet, c'est si compliqué?

Les incivilités numériques sont de plus en plus nombreuses sur internet. L'UniFr en a fait le sujet de son dernier café scientifique.

L'incivilité commence par une accumulation de petites discourtoisies, selon Petra Klumb, professeure en psychologie à l'université de Fribourg. © KEYSTONE

"Internet a mis le discours public à la portée de tous, sans règle de déontologie ni de cadre légal", explique Didier Maillat, professeur en linguistique et invité du café scientifique consacré, la semaine dernière, à l'incivilité numérique. "Chacun se sent ainsi libre de donner son opinion, sans garde-fous".

Or, la civilité, c’est cette petite goutte d’huile qui lubrifie les rouages de nos actions sociales, établissant des codes qui nous permettent d’entrer en contact et de nous comprendre. Selon Petra Klumb, professeure en psychologie du travail, l'incivilité commence par une accumulation de petites discourtoisies, qui finissent par nuire au bien-être de son interlocuteur.

Au micro de Radio Fribourg, les deux experts décrivent ce qu'ils perçoivent dans leurs recherches sur le sujet. Selon eux, il manque par exemple des règles ou des normes à respecter par tout le monde sur les résaux sociaux. L'incivilité s'explique aussi par un décalage de pratique dans les modes de communication entre générations.

Ecoutez l'émission complète:

RadioFr. - Mike Mevs / sn
...