Le FIFF reporté de mars à juillet 2021

Le comité d'organisation n'a pas envisagé de maintenir l'événement sous une forme numérique.

Confronté une deuxième fois à la pandémie de coronavirus, le FIFF choisit cette fois de déplacer les dates de sa 35e édition. La manifestation se tiendra du 16 au 25 juillet, au lieu du 19 au 28 mars.

Le FIFF déroulera donc ses fastes en été et non pas au début du printemps comme d'habitude. Il se déploiera dans les salles de cinéma et "sera égayé de projections en plein air", ont indiqué les organisateurs jeudi. L'option a été préférée à un repli en ligne, comme en 2020, notamment par respect pour la philosophie du festival.

Celle-ci consiste en effet à réunir, devant des grands écrans, le public et les artistes, souligne le communiqué. La décision de report s'explique par l’impossibilité de déterminer avant le 28 février, au plus tôt, si les salles de cinéma pourront rouvrir, avec quelle capacité et selon quelles mesures sanitaires.


Philosophie présentielle

Les nouvelles dates ont été fixées d’entente avec d'autres manifestations se déroulant en ville de Fribourg, le Belluard Bollwerk et Les Georges Festival. Les organisateurs, le directeur artistique Thierry Jobin en tête, veulent privilégier "dans toute la mesure du possible" une édition en présentiel.

L'an passé, le FIFF avait opté pour un redéploiement sur plusieurs mois, avec une édition "34 et demie" qui a généré 11’700 entrées. "Le tout numérique n’est pas dans notre philosophie, qui est celle d’offrir aux cinéastes la diffusion de leurs oeuvres dans une salle de cinéma, et au public une expérience collective inoubliable."

"Dans les conditions actuelles, le report estival est la meilleure solution", explique Mathieu Fleury, président de l’Association du FIFF, cité dans le communiqué. Les "extraordinaires possibilités" du numérique ne sont pas écartées pour autant: elles serviront, non pas à renvoyer les gens devant leur ordinateur, mais à les réunir.

Riche programme

À l’issue des projections sur grand écran, des visioconférences feront ainsi se rencontrer public et cinéastes qui ne pourraient pas voyager. Se réinventant une nouvelle fois, après l'édition 2020 tout numérique, le FIFF a préparé pour cette année un programme riche qui proposera "ce qui relève actuellement de l’impossible".

Le festival fribourgeois permettra de s’envoler pour le Rwanda ou le Mexique. Le voyage de la 35e édition passera aussi par les rêves cinématographiques de grands noms du monde de la musique, une figure montante du hip-hop et une icône de la pop qui ont accepté de s’emparer des cartes blanches.

Leurs noms et l’entier de la sélection seront révélés en juin, moment où le menu détaillé du FIFF 2021 sortira. Les organisateurs signalent encore que Planète Cinéma reste agendée à fin mars. Il s'agit du programme de projections scolaires le plus important de Suisse, avec près de 10’000 élèves et étudiants déjà inscrits.

ATS / Frapp