Les fêtes d'Olivier Curty: "Nöel est un moment magique"

Le conseiller d'État se souvient avec humour avoir reçu un pull de Noël orange avec une tête de cerf, comme dans le film Bridget Jones

Frapp: En fin d’année, vous êtes plutôt d’humeur festive ou blues de fin d’année ?

Olivier Curty: Plutôt festive. Au terme d’une année 2021 très chargée en émotions de toutes sortes avec des élections, des votations et la pression liée à la crise du Covid, c’est un soulagement de pouvoir prendre le temps de me ressourcer au calme avec ma famille et mes proches.

Team Noël ou team Nouvel An?

Plutôt Noël. C’est un moment magique, propice à la réflexion et au recueillement, qui permet de prendre de la distance avec l’agitation du monde et de se recentrer.

Avec qui et où allez-vous passer le réveillon ?

Avec ma famille et probablement avec quelques amis. Si tout va bien, dans un paysage de montagnes.

Complétez cette phrase : "Je ne peux pas passer les fêtes sans manger […] 

...des biscômes fourrés avec du massepain et des marrons."

Le cadeau que vous aimeriez vous offrir ?

Une nouvelle paire de skis de fond. Les actuels datent.

Vous êtes plutôt ski de piste ou après-ski ?

Je compte les jours pour ma première sortie en ski de fond. C’est ma passion et j’adore me lancer sur les pistes, peu importe les conditions météorologiques. Le calme et le froid: c’est une ambiance mythique.

Un film ou une série à regarder durant les fêtes ?  

J’ai complément perdu le fil de l’actualité cinématographique ces 22 derniers mois, Covid oblige. C’était vraiment très intense. Nous allons donc comme chaque année nous lancer dans un puzzle de 1000 pièces, et découvrir quelques jeux comme Trivial Pursuit Suisse.

Le pire cadeau que vous ayez reçu ?

Un de ces pulls de Noël tout orange, avec une tête de cerf, un peu comme celui que l’on voit dans le film Bridget Jones. Ce sont mes collaborateurs de la Direction de l'emploi et de l'économie qui me l’ont offert. Ils en rigolent encore.

Votre résolution pour 2022 et pourquoi ?

Trouver un juste équilibre pour mes équipes et moi, entre notre engagement total pour le canton et nos vies en dehors du monde professionnel. Mais on ne va rien lâcher, je vous l’assure. Nous avons mille projets en tête.

Frapp - Rédaction