Les jeunes peinent à faire l'amour

Déshumanisation de l'acte sexuel et questionnement sur le lien à l'autre... La pandémie n'a pas arrangé la libido.

Entre l'augmentation des sites porno et les ventes de sextoys, les jeunes considèrent la plupart du temps le sexe comme de la mécanique. Difficile de considérer l'aspect émotionnel et sensoriel dans un monde hypersexualisé dans lequel les jeunes perdent souvent leurs repères. Analyse de Nicole Dubois sexologue, et Rebecca Bühler, animatrice des Apéros Sexo.

"On constate une prise de conscience de la sexualité chez les jeunes mais aussi des questionnements sur la pornographie, les images qui nous entourent et la sursexualisation des corps.", témoigne Rebecca Bühler, animatrice des ateliers Apéros Sexo.

Les Apéros Sexo permettent aux individus de contextes totalement différents d'échanger sur des thématiques liées à la sexualité. L'animatrice constate un réel besoin dans la population d'exploiter ce côté humain et d'échanger sur la thématique de la sexualité dont on ne parle pas beaucoup. 

"La génération des 18-30 ans a été en quelque sorte biberonnée au porno, ce qui implique des repères peu humain et un retour à la sexualité relationnelle compliqué.", constate la sexologue, Nicole Dubois.

Nicole Dubois et Rebecca Bühler ouvrent la discussion sur la sexualité de nos jours.

Regardez le reportage complet: 

La Télé - Karin Baumgartner / VR