Les journées estivales de retour dans le canton

Les thermomètres afficheront 25 degrés un peu partout sur le Plateau dès mercredi. Des jours de chaleur en hausse au printemps depuis 1961.

Dès mercredi à Fribourg, les températures dépasseront les 25 degrés selon les prévisions des météorologues. Sans pourtant être inédites pour la saison, ces journées estivales ont tout de même tendance à augmenter ces 60 dernières années d'après MétéoSuisse.

Prévisions de Météonews pour Fribourg

Au printemps donc, et plus précisément lors de la période appelée "printemps météorologique" qui court du 1er mars au 31 mai, 3 à 5 "journées estivales" sont comptabilisées chaque année durant la période 1991-2020 sur le Plateau. Durant les 30 ans qui précèdent cette période, ce chiffre ne s'élevait alors qu'à 1,2 en moyenne. De plus, les journées affichant 25 degrés ou plus n'arrivent quasiment qu'au mois de mai.

Chaque année est différente

Il reste que chaque année est différente. Si les journées estivales sont en hausse au printemps, il existe certaines années où ces journées ont été particulièrement nombreuses. En mai 2011 par exemple, 17 journées affichant 25 degrés ou plus ont été comptabilisées à Sion en Valais, 14 à Genève, 8 à Neuchâtel. A l'inverse, en 2021, seules 2 journées ont été dénombrées à Sion, une seule à Genève et aucune sur le Plateau.

Quant à l'été 2022, rien ne permet encore de prédire à quoi il ressemblera. Un épisode de chaleur en mai ne permet pas de faire des prévisions pour toute la saison estivale. Cela entre typiquement dans la variabilité des conditions météorologiques en Europe, indique encore MétéoSuisse.

Comm / Frapp - Luca Poli