Les risques de fraude doivent être mieux contrôlés

Les députés fribourgeois ont voté jeudi un postulat socialiste en ce sens. Le Conseil d'Etat a soutenu la démarche.

Le postulat a été accepté par 95 voix contre 1, sans abstention, aucun groupe ne s'y opposant (archives). © KEYSTONE

Le Grand Conseil a adopté jeudi matin à la quasi-unanimité un postulat, lancé notamment par le syndic de la Ville de Fribourg, le socialiste Thierry Steiert. Le texte demande au gouvernement d’étudier dans un rapport la position de Fribourg en comparaison intercantonale en matière de contrôle du respect de la loi sur le travail, des conventions collectives ou encore des fraudes fiscales. 

Le postulat vise particulièrement les entreprises présentes sur le territoire fribourgeois. Le Conseil d’Etat a maintenant une année pour mettre en œuvre la requête. 

RadioFr. - Frédérique Antonin
...