L'été de Johanna Gapany: "Je ne déconnecte jamais vraiment!"

La sénatrice fribourgeoise raconte de quoi sera fait son été pour le 2ème volet de notre série. Entre apéro et montagne, son coeur balance.

Frapp: Ce que vous préférez faire en été?

Johanna Gapany: En tout premier, les apéros sur une terrasse. En deuxième, les randonnées en montagne.

Quel est votre spot préféré dans le canton pour vous relaxer durant l’été?

En journée, les montagnes et en soirée, plutôt au bord du Lac à Estavayer ou à Morat.

Vous partez où cet été?

En Italie. On un choisi un pays proche pour vivre nos premières vacances à la mer à trois.

L’article indispensable de votre valise?

Tout bêtement, mes lentilles. Ce n’est pas original, je le sais. Mais elles me sont nécessaires.

Votre plus beau voyage?

Le GR20 avec ma filleule (traversée de la Corse à pied)

Est-ce que vous arrivez à déconnecter durant l’été?

Non, j’aime trop ce que je fais pour déconnecter totalement. Mais avec les années, je sais prendre du recul quand il le faut.

Une série ou un bouquin à conseiller pour l’été?

Aucun! Lisez ce qui vous fait plaisir, c’est ce qui compte. Quant à moi, je vais vous faire rêver… Je vais lire une thèse de doctorat sur l’imposition individuelle. C’est notre bataille de l’année avec des femmes de presque tous les partis et je trouve ce changement passionnant, en plus d’être totalement sensé.

La chanson de votre été?

J’écouterai avec plaisir celles de Pink Martini et d’autres encore. J’adore la musique.

Un plat qui sent bon l’été? Et avec quel(le) autre Fribourgeois(e) aimeriez-vous le partager?

Les filets de perche. Et je le partagerais volontiers avec les candidat(e)s au Conseil des Etats pour les connaître davantage et parler des défis à venir.

Frapp - Rédaction