Trois millions de décès liés à la pandémie en 2020

En Europe, ce chiffre s'est établi entre 1,1 et 1,2 million, a précisé vendredi l'organisation à Genève.

Les décès excédentaires l'année dernière sont trois millions à être attribués à la pandémie (archives). © KEYSTONE/EPA/HOTLI SIMANJUNTAK

La pandémie a également un impact sur la longévité des populations. Certains pays mentionnent déjà un recul de deux à trois ans de cet indicateur. Autre donnée, le coronavirus devrait figurer dans les 10 maladies les plus mortelles l'année dernière.

Officiellement, 1,8 million de victimes directes de la pandémie ont succombé l'année dernière. Mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé tous les décès excédentaires dans le monde par rapport à la situation anticipée pour 2020 avant le début du coronavirus.

Ce chiffre rassemble aussi les effets des restrictions sur les soins qui auraient dû être reçus par des personnes décédées et d'autres effets indirects. Pour la région américaine, il s'est établi entre 1,3 à 1,5 million, 60% de plus que le nombre de victimes directes du coronavirus. En Europe, de 1,1 à 1,2 millon de décès excédentaires ont été observés, alors que 600'000 personnes ont succombé après avoir été infectées.

ATS
...