Nathan Marchon, le couteau suisse de Fribourg-Gottéron

Le temps d'un week-end, l'attaquant deviendra peut-être défenseur. La faute à Philippe Furrer et Raphael Diaz qui sont malades.

Nathan Marchon jubile dans les bras de ses coéquipiers. Cette saison, le Fribourgeois a passé un cap. © KEYSTONE

La défense de Fribourg-Gottéron est décimée. Lundi soir, Dave Sutter s'est blessé lors du match contre Zürich. Jeudi matin lors de l'entraînement, Raphael Diaz et Philippe Furrer manquaient à l'appel. Les deux joueurs expérimentés sont malades. D'après Christian Dubé, ils ne seront pas remis pour le match de vendredi contre Berne. Que faire dans ces cas-là? "Notre possible", répond l'entraîneur qui a une petite idée derrière la tête.

Le Quebécois compte sur Nathan Marchon. Jeudi, l'attaquant de 24 ans s'est entraîné aux côtés de Mauro Dufner. Le temps d'un match, voir d'un week-end, il se muera en défenseur pour le bien de son équipe. Ce n'est pas la première fois que le Fribourgeois endossera un rôle dont il n'a pas l'habitude.

Avant tout un travailleur de l'ombre

Nathan Marchon n'a jamais été le plus prolifique des joueurs. Il termine sa meilleure saison avec les juniors élite avec 30 points. Il joue ses deux premiers matchs avec la première équipe au mois de novembre 2014. La saison suivante, le Fribourgeois participe à 23 rencontres sans récolter le moindre point. Il débute l'exercice 2016/2017 avec Gottéron avant d'être envoyé à Ajoie en Swiss League. La rétrogradation lui fait du bien. Dès son retour, l'attaquant inscrit ses premiers buts en National League.

L'arrivée de Mark French à la tête des Dragons lors de l'été 2017 coïncide avec l'installation permanente de Nathan Marchon dans l'effectif. Le Canadien fait de son attaquant prometteur un travailleur de l'ombre. Aligné sur la troisième ou la quatrième ligne, le Fribourgeois apprend vite. Il a pour but d'empêcher les meilleurs joueurs adverses de marquer. Ce rôle, Nathan Marchon le prend à cœur. Si bien qu'il se fera une place en box-play.

Quand Christian Dubé reprend les commandes de l'équipe au mois d'octobre 2019, il sait qu'il peut compter sur un attaquant qui n'hésite pas à se faire mal pour le bien de son équipe. Nathan Marchon presse ses adversaires et récupère des pucks. Personne ne s'attendait à le voir exploser cette saison. D'abord aligné avec Mauro Jörg et Samuel Walser, le Fribourgeois fait preuve d'une insolente réussite. Il a comptabilisé 16 points (8 buts et 8 assists). C'est d'ores et déjà sa meilleure saison depuis ses débuts en National League.

Ces performances lui ont permis de monter en grade. Il a disputé les six dernières rencontres avec Killian Mottet et David Desharnais, dans une ligne qui a pour premier objectif de trouver le fond des filets adverses. Julien Sprunger étant blessé, Nathan Marchon fait également partie du power-play fribourgeois. Puisqu'il cumule les responsabilités, l'attaquant joue plus de 20 minutes par match. C'est beaucoup, mais le Sarinois ne dit jamais non.

Quand on lui dit qu'il devra peut-être se muer en défenseur, Nathan Marchon se réjouit: "C'est cool! Ça sera une première pour moi. Je ne me mets pas de pression, car je n'ai rien à perdre. Il me faudra quand même un petit temps d'adaptation". Reste que le Fribourgeois n'aura que peu de temps pour se mettre dans le bain.

La partie entre Gottéron et Berne qui aura lieu vendredi soir promet d'être folle. La BCF-Arena affichera d'ailleurs complet. Les Dragons auront à cœur de remporter leur troisième derby des Zaehringen de la saison, alors que les Ours feront tout pour prouver qu'ils sont de retour après un début de championnat compliqué.

Le match entre Gottéron et Berne débutera à 19h45. Suivez-le en direct sur RadioFR dès 19h30 en compagnie de Valentin Danzi et de Laurent Meunier.

RadioFr. - Marie Ceriani
...