National League: Bienne magistral

Bienne a effectué un invraisemblable retournement de situation pour dominer Genève-Servette 5-1 aux Vernets. Grâce à cette victoire, les Seelandais piquent la 6e place aux Aigles.

Douze secondes. Douze secondes pour passer de la 7e à la 6e place. Deux buts de Beat Forster et Yannick Rathgeb à la 58e ont permis aux hommes de Lars Leuenberger de réduire à néant les maigres efforts genevois. Comme si tout le travail accompli jusque-là, malgré une nette envie de ne pas offrir trop d'espaces aux Biennois et au jeu en général, avait volé en éclats à la moindre contrariété. Les Aigles ont eu les ailes coupées et Bienne a encore inscrit trois buts.

A noter que les Seelandais ont signé un record avec cinq buts réussis en 1'52. Le précédent record datait du 5 mars 1988 lors d'un Fribourg-Ambri remporté par les Fribourgeois 12-8. Les Dragons avaient alors inscrit cinq buts en 2'13.

Genève avait cru en sa bonne étoile et à cette ouverture du score de Linus Omark à la 19e qui a nécessité un passage des arbitres à la vidéo. Mais Genève a finalement été puni pour ne pas avoir su "tuer" cette rencontre. Quelques instants avant l'égalisation de Forster, c'est Tyler Moy qui a ajusté par deux fois les montants de van Pottelberghe. Comme un symbole. Et dire que Bienne s'est déplacé aux Vernets avec un contingent limité, puisque Rajala, Hischier et Hügli n'ont pas pu jouer, touchés par le Covid. Et les Seelandais ont encore eu le malheur de perdre Kevin Fey lors de l'échauffement hors glace.

Mais les Biennois y ont cru jusqu'au bout. Et dès que le grain de sable a frappé la machine genevoise, tous les rouages se sont immédiatement grippés. Désormais 7e, Genève va devoir signer une victoire lors du dernier match lundi contre Lugano et espérer que Bienne ne reparte pas de Zoug avec les trois points. Mais un scénario favorable aux Romands pourrait aussi impliquer Zurich. Si les Lions ne ramènent pas de point de Langnau, ils pourraient se retrouver à la pire des places.

Car dans le duel des Lions, ce sont les Vaudois qui sont allés récolter trois points. Un succès 2-0 qui a mis beaucoup de temps à se dessiner. Bozon a marqué le but décisif à la 58e et Bertschy a scellé le score dans la cage vide.

On connaît en revanche avec certitude l'autre affiche des pré-play-off. Sans surprise, le 8e Davos, battu 2-1 à Ambri dans un match pour beurre, recevra le 9e Berne dès mercredi prochain.

Lugano a lui signé pour sa part son dixième succès en onze rencontres. A Rapperswil, les Tessinois se sont bien amusés pour une victoire 5-0.

Dans un duel ultra déséquilibré entre le leader Zoug et la lanterne rouge Langnau, ce sont les Emmentalois qui ont surpris tout le monde en infligeant une défaite relativement sévère aux joueurs de Dan Tangnes 5-3. Les Bernois ont notamment réussi à inscrire trois buts en 153 secondes entre la 36e et la 38e.

ATS