Vote électronique: pas pour tout de suite dans le canton

Le Conseil d'Etat ne relancera pas le projet pour le moment, faute de ressources. Mais ce n'est qu'un report, affirme-t-on.

Genève avait procédé au vote électronique lors des élections fédérales de 2015. A Fribourg, ce n'est pas encore pour tout de suite. © KEYSTONE

Le vote électronique devait faire son retour dans le canton en 2022, mais ce ne sera finalement pas le cas. Le gouvernement fribourgeois a décidé de renoncer à réintroduire ce système pour l'instant.

Le canton de Fribourg a participé aux essais sur le vote électronique depuis les années 2010. Plus de la moitié des Suisses de l'étranger ont utilisé ce système pour voter, lors des scrutins fédéraux. Mais en 2019, le projet a été retiré du marché, car des experts internationaux ont découvert des faiblesses dans ce système.

Les cantons de tout le pays avaient jusqu'à fin octobre pour dire à la Confédération s'ils voulaient relancer l'e-voting en 2022 ou non. Fribourg a décidé d'attendre quelques années avant de le réintroduire, sans arrêter de date.

Manque de ressources

Au fil des ans, le projet de vote électronique a évolué, s'est complexifié. Aujourd'hui, le Canton manque de ressources humaines et financières pour le relancer. "Nous faisons un calcul d'opportunités. Nous souhaitons vouer ces ressources à d'autres projets de digitalisation", explique Danielle Gagnaux, la Chancelière d'Etat.

Jusqu'à présent, le vote électronique a coûté en moyenne 150'000 francs par année au canton de Fribourg, uniquement pour les Suisses de l'étranger. En réintroduisant le vote électronique aujourd'hui, ce montant serait presque doublé, selon la Chancelière d'Etat. "Le jour où on étendrait le vote électronique à l'ensemble des communes du canton, là on s'approcherait du million de francs à la charge de l'Etat, chaque année", ajoute-t-elle.

La priorité est ailleurs

Plutôt que d'investir ces montants dans le vote électronique, le canton de Fribourg préfère donc utiliser ces ressources pour d'autres projets. "Le projet Digi-Fr, c'est un projet commun entre le Canton et les communes pour promouvoir la digitalisation. Il pourrait s'agir d'un registre électoral cantonal, ou alors la modification des certificats de capacité de vote qui devraient être allégés de la signature, qui serait remplacée par un QR-Code", énumère Danielle Gagnaux. Rien n'est encore arrêté. Des discussions sont en cours.

Ce n'est toutefois qu'un report selon le Canton de Fribourg. "Nous sommes convaincus que le vote électronique, un jour ou l'autre, trouvera sa place en Suisse", indique Danielle Gagnaux. Quant à savoir quand, la question reste ouverte "pas avant les prochaines élections fédérales, en 2023" écrit le Canton dans un communiqué.

RadioFr. - Lauriane Schott
...