Perdu en ville de Genève, un jeune cerf tué

Un jeune cerf s'est égaré en pleine ville de Genève, vendredi. L'animal, paniqué, s'est retrouvé piégé dans le cimetière de Châtelaine. Les gardes faune ont bien tenté de l'endormir, mais n'y sont pas parvenus. Ils ont dû se résoudre à le faire abattre.

Dans le canton de Genève, de nombreux cerfs se retrouvent dans les bois de Versoix lors de la période du brame, en automne (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

L'information, révélée par plusieurs médias genevois, a été confirmée samedi par Yves Bourguignon, chef de secteur des gardes de l'environnement du canton de Genève. Personne ne sait comment l'animal est arrivé en pleine ville, quel chemin il a emprunté. "Sa provenance est un mystère".

"Nous ne comprenons pas d’où vient ce daguet – nom donné aux cerfs d’un an et demi dont les bois courts rappellent de petites dagues, a répondu Yves Bourguignon, responsable du secteur des gardes de l’environnement au Département du territoire à la Tribune de Genève. Il n’y a pas d’explication, seulement des suppositions. La population de cerfs est en expansion, d’autres incursions dans d’autres villes ont déjà eu lieu."

Pendant près de cinq heures vendredi après-mid et en début de soirée, les gardes-faune, avec l’appui de la police et des pompiers, ont tenté d’endormir le daguet, pour ensuite pouvoir le relâcher dans la nature.

ATS
...