Qualification laborieuse d'Olympic pour la finale

Les Fribourgeois ont souffert mercredi soir face aux Starwings pour se qualifier (68-76) pour la finale de la Coupe de Suisse.

Il est 21h05 mercredi à Birsfelden : Olympic vient de se qualifier pour la finale de la Coupe de Suisse. L'entraîneur Petar Aleksic va saluer son homologue bâlois Dragan Andrejevic puis ... il file immédiatement aux vestiaires. Sur le visage des joueurs qui sont encore sur le terrain, peu de signes de joie également. Les Fribourgeois sont conscients d'une chose : ils n'ont pas livré une bonne prestatation face aux Starwings.

Privés notamment du Sénégalais Cheick Sané blessé, les Rhénans n'avaient que 8 joueurs valides pour affronter les tenants du titre. Mais grâce à une défense de zone durant toute la partie, ils ont posé de gros problèmes à Olympic.

Barnette : taille patron

Ne trouvant pas de rythme, Fribourg Olympic a décidé de tirer à maintes reprises à longue distance. Bilan : un horrible 4 sur 26 à 3 points (seulement 15% d'efficacité). Heureusement, les coéquipiers de Boris Mbala, qui ne menaient que de 2 points à la mi-temps, sont revenus sur le terrain avec de meilleures intentions : ils ont ainsi remporté le 3ème quart : 23 à 15. Cette bonne période, où Olympic a été très présent physiquement en défense et a fait les bons choix en attaque, a été décisive lors de cette demi-finale.

Deux hommes ont permis à Fribourg Olympic de s'en sortir : tout d'abord Arnaud Cotture. Le Valaisan, qui a terminé la partie avec un +/- de +14 (le meilleur du match), a été très important en défense. Ensuite, Sean Barnette. L'Américain, qui fêtait mercredi soir son retour au jeu après des problèmes aux adducteurs, a été le leader de l'équipe fribourgeoise. Avec 19 points, 9 rebonds et 8 assists, Sean Barnette a montré qu'il peut devenir le patron dont l'équipe aura absolument besoin pour aller décrocher au moins un trophée cette saison.

Statistiques du match

Double duel Fribourg - Genève

En finale, Olympic sera opposé à Genève. Dans l'autre demi-finale de la soirée, les coéquipiers des frères Jurkovitz n'ont fait qu'une bouchée de Nyon : 117 à 72. Côté féminin, l'affiche de la finale est connue depuis quelques jours : Elfic Fribourg sera opposée à .... Genève également. Les 2 clubs fribourgeois auront l'avantage d'évoluer dans leur salle car la finale est prévue à Saint-Léonard. Olympic a encore un mois pour progresser et trouver enfin cette constance et ce patron sur le terrain.

Sean Barnette va-t-il assumer ce statut ? La réponse sera connue le 8 mai : date de la finale où Olympic tentera de remporter la Coupe de Suisse pour la 3ème fois consécutive.

RadioFr. - Valentin Danzi