Un certificat CO2 pour les vaches: une bonne idée?

Des certificats CO2 de protection du climat pourront être délivrés à des vaches laitières dès cet automne.

La société coopérative agricole Fenaco l'a annoncé mardi dans un communiqué. Une association d'inspection technique allemande a validé le processus de certification. Les certificats seront émis après confirmation des réductions des émissions dans le cadre d'un monitorage effectué par un organe de contrôle indépendant. 

Fenaco prévoit des certificats pour plusieurs milliers de tonnes d'équivalent CO2 pour 2022. L'entreprise fait cette annonce, alors qu'elle a lancé un nouvel aliment fourrager minéral, censé améliorer la digestion des ruminants et réduire les émissions de méthane d'environ 10%. L'aliment, un mélange d'extraits de plantes, a gagné le prix d'innovation 2021 lors de Suisse Tier, une foire dédiée aux animaux de rente. 

A l'institut agricole de Grangeneuve, on ne prend pas position sur l'arrivée de ces certificats. "On observe ce qui se passe dans le secteur privé. Cela pourrait intéresser des agriculteurs fribourgeois. Nous comptons environ 50'000 vaches laitières dans notre canton. Finalement, ce genre de certification est une réponse aux attentes de la société. Le monde agricole est conscient qu'il doit réagir, comme tous les autres secteurs, face aux problèmes climatiques. Nous pensons toutefois qu'il y a un risque de multiplication des certifications et des labels", explique Jean-Charles Philipona, responsable du secteur Production animale à la section agriculture à Grangeneuve. 

RadioFr. - Isabelle Taylor