Une installation bruyante irrite des habitants depuis 4 ans

Des ventilateurs ont été mis en marche en 2018 dans une exploitation agricole de Courlevon. Le tout sans demande de permis de construire.

Mais malgré plusieurs démarches entreprises par la commune, notamment, les ventilateurs sont toujours bien là aujourd'hui. Ce qui agace une député lacoise au Grand conseil. Elle a demandé au gouvernement fribourgeois pourquoi personne ne réagissait face à cette situation illégale et pénible pour les villageois qui n’osent pour certains plus ouvrir leur fenêtre.

Dans sa réponse diffusée vendredi, le Conseil d’Etat rappelle que dans ce dossier la procédure en place a été respectée. La commune de Morat a d'abord alerté les propriétaires, la préfecture du Lac a pris le relais. Il n'y a pas eu de changemen. Alors le dossier a finalement atterri sur le bureau de la Direction de l’aménagement et des constructions. Le canton de Fribourg a demandé cet été aux propriétaires de retirer ces ventilateurs. La procédure suit donc son cours, des discussions ont lieu avec les propriétaires, selon le gouvernement.

Si la procédure peut sembler longue, les autorités estiment qu'il n'est pas nécessaire de la revoir. Elles rappellent que 130 dossiers portant sur des installations illicites sont actuellement traités par le canton, ce qui mobilise beaucoup d'énergie et de personnel. Ce qui, par conséquent, prend du temps.

RadioFr. - Mehdi Piccand