Une motion populaire pour geler la mutation de l'HFR

Le texte du comité citoyen HFR a été déposé mercredi au Secrétariat du Grand Conseil muni de plus de 500 signatures.

La transformation de l'Hôpital fribourgeois (HFR) suscite toujours des tensions. Une motion populaire intitulée "Initiative pour des urgences hospitalières publiques 24/24 de proximité - Respectons la volonté populaire !" a été déposée au Secrétariat du Grand Conseil.

Le texte est muni de 526 signatures, ont indiqué séparément mercredi le secrétariat et le Comité citoyen HFR. Les motionnaires demandent aux autorités fribourgeoises de geler toute transformation de l’HFR en attendant le résultat de la votation populaire et, ce faisant, de "respecter les droits démocratiques les plus élémentaires".

Les communes disposent de 20 jours pour valider les signatures. Le Conseil d’Etat devra se positionner sur la motion dans les cinq mois suivants. Le texte sera alors soumis au Grand Conseil. Mais le comité invite d’ores et déjà les députés fribourgeois à convertir leur motion populaire en motion urgente, afin d’accélérer le pas.

Pour rappel, une initiative populaire lancée par le comité a abouti en juillet, avec 10'483 signatures. Un vote populaire devrait intervenir entre mars 2023 et l’automne 2023. Le texte demande notamment de garantir un service public d’urgences médicales 24/24 à la fois dans le sud, le centre et la partie alémanique du canton.

ATS