Deux matchs pour finir en beauté

Fribourg-Gottéron va livrer ses deux dernières rencontres avant la pause olympique. Les Dragons vont affronter le HC Ajoie et le HC Bienne.

Tout semble aller pour le mieux pour Fribourg-Gottéron. Alors que l'on pouvait craindre que la dynamique soit cassée après la quarantaine, les Dragons ont prouvé la semaine dernière qu'ils en avaient encore sous les griffes.

Avec 8 points empochés sur les 12 possibles, les joueurs de Christian Dubé ont su répondre présent. Ils ont d'ailleurs augmenté leur niveau au fur et à mesure des rencontres.

Après un retour compliqué et poussif contre Berne mardi dernier, les Fribourgeois ont retrouvé leur allant et leur verve samedi soir contre Rapperswil, le 3e de National League, en s'imposant en prolongations.

Ajoie s'enfonce dans les abysses

Ce jeudi soir, Fribourg-Gottéron va prendre la route en direction du nord du pays. Les hockeyeurs de la BCF-Arena vont se rendre à Porrentruy pour y affronter le HC Ajoie. Lanterne rouge du championnat, la formation jurassienne est au fond du trou. Elle a perdu mardi soir pour la 16e fois d'affilé, ce qui constitue désormais un record. En effet, jamais une formation de l'élite n'avait enchaîné autant de revers de suite (15 pour le LHC lors de la saison 95/96 et 15 pour le HC La Chaux-de-Fonds lors de l'exercice 00/01).

Inutile donc de préciser que Fribourg-Gottéron fait figure d'immense favori avant ce choc des extrêmes. On ne voit franchement pas comment les Fribourgeois pourraient passer à côté de la victoire, à moins de prendre ce match à la légère.

D'autant plus que depuis le début de la saison, les joueurs de Christian Dubé n'ont jamais fait preuve de suffisance. Ils ont toujours affiché une attitude conquérante, à quelques exceptions près, admettons-le. Ce n'est donc pas pour rien que l'équipe truste le premier rang depuis si longtemps.

Un mois sans jouer

Après le déplacement en Ajoie, Gottéron retrouvera sa patinoire vendredi soir pour défier le HC Bienne. Les équipes de National League seront ensuite en pause pendant un mois, Jeux Olympiques obligent.

Toutes les formations de l'élite devront trouver le moyen de garder le rythme. Car le mois de mars s'annonce extrêmement chargé. Les Dragons joueront par exemple 9 rencontres entre le 25 février et le 14 mars.

Si tout se passe bien en cette fin de semaine, les Fribourgeois aborderont la dernière ligne droite de la saison régulière dans le costume de leader. Ils auront alors tout loisir de se lancer sereinement dans le sprint final. Et d'enclencher ensuite "le mode playoffs".

RadioFr. - Joris Repond