A Moléson, le télésiège des Joux pourra se développer

La procédure d'opposition à plusieurs projets de développement a été débloquée suite à un accord avec les organisations environnementales.

La station veut renforcer son offre de ski, mais aussi quatre saisons. © KEYSTONE

La procédure d'opposition débouche sur un accord entre les organisations environnementales et les remontées mécaniques. Par l'intermédiaire du Service des forêts et de la nature, Pro Natura et le WWF ont signé le 14 novembre dernier une convention avec la société Gruyères-Moléson-Vudalla SA.

Les ONG s'opposaient aux projets de développement de la station gruérienne qui menaçaient des espèces d'oiseaux. La convention rend désormais possible la réalisation du télésiège des Joux, d’une piste de ski et de trois pistes VTT pour 2023, indiquent les parties dans un communiqué.

Zone de tranquillité étendue

Parmi les points principaux de cette convention, les remontées mécaniques s'engagent à étendre une zone de tranquillité, de 15 à 37 hectares dans la vallée de la Trême, sur la commune de Gruyères.

La société devra également adapter la planification des travaux à la nidification. L’aménagement des pistes VTT en forêt se fera toujours entre août et novembre. Des horaires d'exploitation seront aussi définis: les installations ne devront pas tourner à l'aube et au crépuscule.

Frapp / RadioFr. - Alexia Nichele
...