"Il manquait un tel endroit à Fribourg!"

Deux jeunes Fribourgeois ouvrent un magasin de vinyles dans les locaux de Fri-Son, parce que "les disques ont une histoire". Notre vidéo.

Les deux Fribourgeois Laura Schwab, 27 ans et Vincent Gross, 32 ans, ouvrent leur premier magasin de disques baptisé Ablette Records ce samedi. Ces amoureux de musique sont les nouveaux colocataires de la salle de concert Fri-Son. Ils ont investi l’ancien vestiaire de la mythique salle afin de proposer une expérience sur deux étages: "L'idée est de transférer ce que nous vivions dans notre salon, en buvant un verre et en écoutant des disques, ici au magasin. On veut que ça soit un endroit où il se passe des choses."

L'envie de Laura d'ouvrir un magasin de disque lui est venue de ses quelques années passées en Belgique où elle a fréquenté beaucoup d'enseignes de ce type, mêlant découvertes et lien social. "A Fribourg, il y a un tel écosystème culturel entre les différentes salles de concert, les groupes, les collectifs, les gens et tout ce qui se passe. Il manquait un endroit où tous ces acteurs puissent se rencontrer et partager la musique autrement", explique-t-elle.

Internet complémentaire

"Les disques et les plateformes musicales en ligne, c'est comme le livre et les liseuses, c'est complémentaire. Le disque, c'est un objet qui est toujours apprécié, qui a une histoire et une certaine beauté", commente Vincent. Et le vinyle est résolument au goût du jour puisqu'on trouvera autant, voire plus, de musique actuelle que de classiques dans le magasin.

Les deux fondateurs comptent bien développer leur petite entreprise notamment en travaillant en synergie avec Fri-Son. Vincent imagine pouvoir "gérer le merchandising ou vendre certains des produits des artistes à l'affiche de la salle, mais aussi proposer des showcases, des rencontres ou des sessions d'écoute à l'étage. Beaucoup d'idées se développeront si le temps et les moyens sont là!"

Au premier, une sélection de disques neufs et de deuxième main

Au deuxième, un coin salon où boire un verre et écouter des sons

Quant au nom choisi pour leur enseigne, il fait référence à un poisson argenté. Laura et Vincent l'expliquent sur leur page Instagram :

Frapp - Audrey Raffaelli / Vidéo: Marion Pasquier