Aung San Suu Kyi inculpée pour corruption

L'ex dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, renversée par un coup d'Etat militaire, a été inculpée pour corruption, a indiqué jeudi le journal officiel The Global New Light of Myanmar.

L'ancienne cheffe de facto du gouvernement civil est notamment accusée d'avoir perçu "600'000 dollars et plusieurs kilos d'or" de pots-de-vins et d'avoir utilisé abusivement des terrains.

Aung San Suu Kyi est déjà poursuivie pour six autres chefs d'accusation allant de la possession illégale de talkies-walkies à la violation d'une loi sur les secrets d'Etat.

ATS