Bastien Bergès est en deuil après le match Italie-Suisse

L’humoriste Bastien Bergès s’est intéressé à l’Euro et notamment à la défaite de la Suisse face à l’Italie.

L’Euro c’est un mois de foot, de fête et d’excuse pour ne pas aller au fitness. Et pourtant on était motivé, les salles de gym venaient de rouvrir. "Mais que voulez-vous, il y a des affiches qu'on ne peut pas louper, comme Ukraine - Macédoine du Nord par exemple!" ironise le chroniqueur dans Jamais 2 sans 3. "Ce qu’on n’a par contre vraiment pas loupé, c’est la défaite de la Nati face à l’Italie!"

RadioFr. - Jonathan Ruppen