Bénéfice stable pour Coop en 2020

Les turbulences provoquées par la pandémie de coronavirus n'ont pas causé une forte variation des résultats de Coop en 2020.

Le groupe coopératif bâlois, actif aussi bien dans la grande distribution que dans le commerce de gros, a enregistré un bénéfice de 539 millions de francs, en légère hausse de 1,5% sur un an.

Malgré la crise, Coop a continué à dégager un résultat constant, indique mardi l'autre géant orange. Au 31 décembre, les fonds propres représentaient 51,2% de la somme au bilan, ce qui témoigne de la solide assise financière du groupe, assure ce dernier.

Au terme de 2020, 90'825 personnes travaillaient pour le mastodonte rhénan, soit 1333 de plus en douze mois.

Les chiffres publiés mardi viennent compléter ceux dévoilés début janvier, pour certains légèrement retravaillés ou précisés. Le recettes de Coop ont stagné (-0,2%) l'année dernière, à 30,2 milliards de francs. Les supermarchés ont contribué au chiffre d'affaires à hauteur de 12,0 milliards, soit une envolée de 14,3%. Coop revendique des gains de parts de marché.

Dans le seul commerce de détail, qui outre les supermarchés comprend les enseignes Brico+Loisirs, Livique/Lumimart, Interdiscount, Betty Bossy et les pharmacies Coop Vitality, les chiffres d'affaires ont progressé de 6,3% à 19,1 milliards.

Le canal de distribution en ligne a sensiblement gagné en importance, progressant de 35,2% pour représenter 1,2 milliard de francs. Le portail Coop.ch a notamment généré une contribution étoffée de 45,5% tandis que les sites de Microspot, Nettoshop, Fust et Interdiscount spécialisés dans l'électronique domestique ont progressé de 33,0% à 800 millions.

La part de produits estampillés durables a progressé de 738 millions pour atteindre 5,4 milliards, dont 2 milliards uniquement pour le bio. Le groupe revendique une "claire" première place sur ce marché.

Le commerce de gros et la production par contre ont pesé sur la performance d'ensemble. Ce secteur a ainsi accusé une baisse des ventes de 8% sur un an à 12,6 milliards de francs. Le groupe Transgourmet a réalisé des recettes de 8,1 milliards de francs, en chute de 16,5%. Les autres activités sont stables à 4,9 milliards.

ATS