Carl-Alex Ridoré: "On savait que ce serait difficile"

Le candidat du PS revient à chaud sur sa défaite face à la centriste Isabelle Chassot pour l'élection complémentaire au Conseil des Etats.

Les Fribourgeoises ont élu dimanche Isabelle Chassot au Conseil des Etats. La centriste a obtenu 62,66% des suffrages, contre 37,34% pour Carl-Alex Ridoré. "Isabelle Chassot, que je félicite, a réussi à faire le plein des voix à droite", fait remarquer le socialiste au micro de RadioFr. "Face à une droite qui pèse presque 60% dans le canton, on savait que ce serait difficile, aujourd'hui." Ce dernier, âgé de 49 ans, a échoué à conserver dans les rangs socialistes le siège de Christian Levrat, qui quitte la Coupole pour La Poste.

L'élection d'Isabelle Chassot permet au Centre de récupérer son siège perdu en 2019 par Beat Vonlanthen au profit de la PLR Johanna Gapany. Ce dimanche, la victoire de l'ancienne conseillère d'Etat marque aussi la rupture de l'équilibre gauche-droite à la Chambre haute. "La question de la représentation se posera de nouveau aux élections fédérales de 2023", rappelle en chœur le Parti socialiste fribourgeois.

Intérêt confirmé

Isabelle Chassot a devancé son adversaire de plus de 22'000 voix au terme d'un dépouillement qu'elle a, pour ainsi dire, dominé. La candidature du Villarois n'a pas plus séduit dans son district, la Sarine. "Le district de la Sarine est à droite, et Isabelle Chassot vient de Granges-Paccot", souligne Carl-Alex Ridoré. Le taux de participation a atteint 43,83%.

Pour l'heure, Carl-Alex Ridoré reste préfet de la Sarine jusqu'au mois de décembre, une fonction qu'il occupe depuis 2008. Il ne se représente pas à ce poste, qui sera repourvu au terme des élections cantonales du 7 novembre prochain. "Pour la suite, je vais en discuter avec mon parti. Cette campagne a en tous cas confirmé mon intérêt pour les thèmes nationaux, la politique fédérale reste une piste pour moi."

Retour sur le résultat dans notre émission spéciale:

Frapp / RadioFr. - Alexia Nichele