Ce fut plus dur que prévu pour Fribourg Olympic à Neuchâtel

Après un match très disputé, les basketteurs fribourgeois ont fini par battre Union Neuchâtel à la Riveraine 67 à 56.

Boris Mbala et ses coéquipiers ont eu beaucoup de mal à se sortir du jeu physique des joueurs Neuchâtelois © KEYSTONE-ATS

C'était moins une pour les fribourgeois ce samedi soir à la Riveraine à Neuchâtel. Les joueurs de Petar Aleksic venaient confiant après leur belle victoire la semaine passée contre Swiss Central (100-57), ils ont vite vu qu'ils n'auraient pas à faire au même type d'adversaire. En face, Union Neuchâtel propose un jeu plus physique sous le panier avec l'un de leurs deux joueurs étrangers, l'américain Daniel Giddens (2m13) mais surtout plus de vitesse dans les phases de transitions qui gênent considérablement la défense fribourgeoise. 

Un jeu offensif d'Olympic statique en première mi-temps

Après un premier quart-temps maîtrisé des coéquipiers de Yuri Solca, auteur d'un très joli 3 points, Fribourg Olympic mène logiquement 14 à 9. Ensuite, les neuchâtelois se réveillent et provoquent de nombreuses fautes afin d'obtenir des lancers-francs, qu'ils rentrent facilement dans le panier. Une réussite à 100 % dans cet exercice qui va durer un petit moment dans cette partie contrairement aux Fribourgeois, en difficulté dans ce domaine.

Les joueurs de Petar Aleksic se font peur, jusqu'à avoir 5 points de retard dans cette rencontre, symbolisé par la sortie de l'ailier américian Quincy Diggs, volontaire mais qui n'est pas encore intégré dans le jeu fribourgeois. "On a eu de la peine à imposer notre jeu. On a manqué de réussite ce soir, c'est le basket, on ne peut pas toujours être adroit " souligne Arnaud Cotture l'ailier d'Olympic après la rencontre. 

A la mi-temps, Union Neuchâtel mène 29-28 et Fribourg Olympic peut s'estimer presque heureux de ce léger écart. 

Les fribourgeois haussent leur niveau en seconde période

Après quelques maladresses face au panier, la machine fribourgeoise se remet en route grâce à ses leaders, le meneur américain Kwamain Mitchell et le monténégrin Slobodan Miljanic qui sont plus adroits et marquent des points déterminants. 

Cela permet à Fribourg Olympic de refaire la course en tête dans cette rencontre, jusqu'à la moitié du dernier quart-temps oû les Neuchâtelois reviennent à 2 points, grâce aux belles performances de leurs joueurs suisses comme Noé Anabir (9 points, 4 rebonds) et Selim Fofana (8 points,4 rebonds) mais l'expérience fribourgeoise prend le dessus dans les instants décisifs de la rencontre, à 1 minute 30 de la fin. Pour l'ailier fribourgeois, Arnaud Cotture, son équipe " a montré beaucoup plus de dureté en deuxième mi-temps, surtout mentalement. On a eu beaucoup de passages à vide que l'on a pas réussi à corriger. Gagner dans ces conditions, c'est une grosse victoire pour nous".

Slobodan Miljanic se fait plaisir sur la fin de match et enchaîne les points avec notamment un trois points à 4 secondes du buzzer mais le résultat était déjà fait, Fribourg Olympic a souffert mais Fribourg Olympic a gagné.

Au classement, Fribourg Olympic est en tête à égalité avec Massagno avec 2 victoires en 2 matchs. La prochaine rencontre pour les fribourgeois, ce sera à Monthey ce mercredi 20 octobre à 19h30, à suivre sur Radio Fribourg.

RadioFr. - François-Pierre Noël
...