Championnats du monde: Yule 5e

Daniel Yule a pris la 5e place du slalom des Mondiaux de Cortina. La victoire est revenue au Norvégien Sebastian Foss-Solevaag, devant l'Autrichien Adrian Pertl et Henrik Kristoffersen.

Seul Suisse capable de viser une médaille à l'issue de la première manche, le Valaisan a semblé retrouver un peu de ce qui faisait sa force la saison dernière. Très bon dans la pente, le skieur du Val Ferret a en revanche cédé à chaque fois un peu de temps sur le bas du tracé. Mais 9e du premier parcours, Yule a pu remonter quelques rangs pour se poser à ce 5e rang, à 1''22 du nouveau champion du monde.

"Je suis satisfait de ma performance, a commenté le Valaisan au micro de la RTS. J'en laisse un peu sur le bas lors des deux manches, mais c'est un pas dans la bonne direction, même si aux Mondiaux il n'y a que les médailles qui comptent. En tout cas je rentre à la maison avec le sourire contrairement à Chamonix. Et c'est important au niveau de la confiance. Il y avait de très bons passages qui vont me permettre de construire quelque chose avant Kranjska Gora."

Le slalomeur suisse avec le plus grand nombre de victoires a également osé un petit bilan de sa saison: "J'ai beaucoup appris. Ce fut un mois de janvier difficile. Parfois je n'ai pas eu de chance, mais je pense que j'ai appris à être plus patient sur ce que je peux influencer."

La deuxième manche a fait pas mal de dégâts parmi les favoris avec les éliminations de Marco Schwarz et de Clément Noël

Ramon Zenhäusern a manqué sa première manche et le géant de Bürchen a pu tirer un trait définitif sur une éventuelle médaille en terminant à la 21e place. Si en Coupe du monde ce classement n'aurait pas été rédhibitoire avec l'inversion des trente meilleurs pour la deuxième manche, la douceur dominicale des Dolomites a poussé la FIS à inverser les 15 meilleurs pour ne pas trop prétériter ceux qui ont réussi un bon premier run. Mieux lors de son deuxième passage il termine finalement 11e.

La fin de ces Mondiaux ne ressemble pas au début pour Swiss-Ski. Loïc Meillard et Luca Aerni n'ont pas rallié l'arrivée sur un premier tracé pourtant piqueté par Matteo Joris, l'entraîneur des slalomeurs suisses. Meillard avait un programme démentiel entre le Super-G, le combiné, le parallèle, le géant et le slalom. Il quitte Cortina avec deux médailles de bronze et peut désormais se rendre à Bansko pour les deux géants qui sont agendés en Bulgarie.

ATS