De plus en plus d’hommes optent pour la vasectomie

Depuis le début de la crise, la demande de stérilisation par ligature des canaux déférents a bondi de 25% dans le cabinet Urologie Fribourg.

Depuis quelques années, les hommes ont un intérêt croissant pour cette opération qui stoppe la transmission des spermatozoïdes lors de l’éjaculation. Mais, depuis le début des mesures liées au Covid-19 au printemps dernier, la demande ne cesse de grimper.

"Cette hausse s'explique plutôt par l'accès facilité à l'information", explique Farshid Fateri, urologue à Fribourg. "Les demandes de vasectomie augmentent par exemple systématiquement lors de la publication d'un article annonçant la mort d'une femme par thrombose veineuse causée par la pilule contraceptive."

L'intervention rapide, peu invasive, avec un taux d'échec très bas et peu chère, environ 800 francs contre près de 3000 francs pour une ligature des trompes, séduit majoritairement les pères de familles qui ne souhaitent pas avoir d'autre enfant.

Ecouter le sujet complet:

RadioFr. - Frédérique Antonin