Découvrez les candidats au Conseil d'Etat

Ils sont 19 à vouloir intégrer le Conseil d'État. Pour vous les présenter, voici la capsule Questions-réactions.

D'un côté, Irene Bernhard, candidate pour le parti Vert'libéral, actuellement conseillère générale à Villars-sur-Glâne. De l'autre, Adrian Brügger, candidat UDC, député depuis 2016 au Grand Conseil et conseiller général à Guin. Tous deux devaient choisir un lieu important pour eux dans le canton.

Irene Bernhard a choisi l'accueil scolaire "culture kids" à Fribourg car elle s'engage en politique "pour défendre les intérêts des générations futures".

Quant à Adrian Brügger, le Singinois nous a amené au-dessus de chez lui, au réservoir de la commune de Guin. "Depuis ici, on voit mon exploitation, mon village et Fribourg de l'autre côté. C'est un endroit très important pour moi."

Sur les réseaux sociaux

Plutôt discrets sur les réseaux sociaux, les deux candidats montrent tout de même fièrement leurs engagements politiques à travers des bannières sur leur photo de profil. Étonnement, Irene Bernhard indique sur la sienne être candidate au Grand Conseil.

Est-ce que députée est plus dans ses cordes que conseillère d'Etat ? "Non pas du tout. Je n'ai juste pas réussi à créer un cadre pour les élections au Conseil d'Etat."

Adrian Brügger s'exprime sur sa page Facebook plus facilement en senslerdeutsch qu'en français. "Je pense que c'est plutôt un avantage d'être le seul candidat singinois."

La question du jeune

Le pass covid est déjà demandé pour certains loisirs et à l'université. Nos candidats seraient-ils pour l'extension du certificat dans les supermarchés et les écoles ?

Tous les deux sont plutôt contre. "Ce ne serait pas possible" selon la Verte'libérale. Pour le candidat UDC, "il y a quand même des gens qui n'ont pas de pass covid et il ne faut pas les discriminer encore plus."

Questions des candidats

Les deux candidats ont ensuite pu poser une question à l'autre. La question d'Adrian Brügger à Irene Bernhard : Le peuple fribourgeois a accepté à seulement 50,5% la recapitalisation de Bluefactory. Comment voyez-vous le développement de ce site pour montrer aux contribuables que leur argent a bien été investi ?

La question d'Irene Bernhard à Adrian Brügger : Pour les parents, il n'est pas toujours évident de jongler entre vie professionnelle et vie familiale. Les écoles à journée continue sont, dans d'autres cantons, un grand succès. Est-ce que, selon vous, il faudrait se rapprocher de ce type de concept à Fribourg ?

La Télé - Cloé Pichonnat