Départ réussi pour la France

La France a entamé victorieusement la défense de son titre de champion du monde. A Al Wakrah, les Bleus ont battu l'Australie 4-1 pour leur entrée en lice dans le groupe D du Mondial 2022.

Le bonheur pour Olivier Giroud et Didier Deschamps © KEYSTONE/EPA/Tolga Bozoglu

Les hommes de Didier Deschamps ont su ne pas paniquer après avoir rapidement concédé l'ouverture du score de Goodwin (9e). Ils ont renversé la situation ensuite grâce à des réussites de Rabiot (27e), Giroud (32e/71e) et Mbappé (68e) pour cueillir un succès qui ne souffre aucune discussion.

Les Français ont été souvent convaincants dans leurs mouvements offensifs, avec notamment un Mbappé intenable et un Giroud qui, à 36 ans, a égalé le record de buts (51) en équipe de France détenu par Thierry Henry. Rabiot a aussi été déterminant à mi-terrain, signant l'égalisation et donnant la passe du 2-1.

Difficultés en défense

Le comportement défensif des Bleus a par contre été parfois suspect, surtout sur les côtés. Le but australien a illustré ces difficultés. Sur le flanc droit, Leckie abusait Lucas Hernandez (qui se blessait au genou sur cette action et cédait son poste à son frère Théo) et son long centre était repris au deuxième poteau par Goodwin, que Pavard n'avait pas vu dans son dos.

Lloris a aussi été tout heureux de voir une lourde frappe de Duke frôler son poteau (22e), puis une tête d'Irvine être repoussée par un montant (45e). La charnière centrale Upamecano - Konaté s'est elle montrée fiable.

Sens du but

Mais ces imperfections ont été gommées grâce à la verve offensive des attaquants français. Reste que, face à un adversaire d'un calibre supérieur à l'Australie, il faudra sans doute resserrer les boulons. Les Socceroos ont en effet fait illusion pendant une mi-temps, avant de nettement baisser de rythme.

Olivier Giroud, qui n'aurait sans doute pas été titulaire sans la blessure de Karim Benzema, a encore une fois montré son sens du but. Il a quitté la pelouse à la 89e sous les acclamations. Il devrait sans nul doute bientôt devenir le meilleur buteur français de l'histoire.

ATS
...