Des Gruériens à la conquête de l'espace

Construire une fusée dans un atelier du village de Lessoc, c'est le défi fou que s'est lancé une équipe d'étudiants gruériens il y a un an.

Créer une fusée capable d'atterrir après son premier décollage est actuellement l'un des grands défis du domaine de l'aérospatiale. Quatre jeunes Gruériens se sont d'ailleurs mis en tête de le relever. Amis de longue date, Julie Böhning, Jérémy Marciacq, Simon Both et Pierre Morin ont fondé l'association Gruyère Space Program. Dans leur petit atelier basé à Lessoc, ils travaillent depuis plus d'un an sur Colibri, leur fusée "hopper".

Mesurant 2,5 mètres une fois monté pour 100 kilos, l'engin devrait effectuer son premier vol d'ici fin 2023. Pour l'instant, l'équipe teste encore ses composants séparément, grâce à un site construit sur les hauteurs du village. "La partie design est terminée. Et là, on a commencé la production et la validation de notre fusée", raconte Julie Böhning, présidente de l'association. "Depuis le début, l'idée est d'apprendre à travers ce projet. On veut appliquer ce que l'on apprend en cours et réaliser un projet à grande échelle sur plusieurs années."

La dimension locale de leur aventure tient également très à cœur les habitants du village. "Nous avons beaucoup de partenaires locaux qui nous aident à réaliser ce grand projet, que ce soit financièrement ou en nous fournissant du matériel", ajoute la présidente de Gruyère Space Program. Si l'association atteint ses objectifs dans les délais prévus, elle sera la première équipe d'étudiants au monde à réaliser un tel projet.

Voir le reportage:

La Télé - Simon Gumy