"Devant, ce sont des brutes!"

Ce week end, Charline Fragnière va vivre sa 3e course de Coupe du monde chez les élites. Elle espère poursuivre sur la lancée de Nove Mesto.

Charline Fragnière va prendre dès aujourd'hui la direction de l'Autriche pour vivre sa troisième expérience chez les élites en Coupe du monde de VTT. La Vuadensoise va effectuer un trajet en voiture de 7 heures pour rallier Leogang, une petite commune située à environ 80 kilomètres de Salzbourg.

Là-bas, la Gruérienne va à nouveau pouvoir se confronter au gratin mondial, comme à Albstadt en Allemagne et à Nové Mesto en République tchèque ces dernières semaines. Sa première expérience s'était soldée par un abandon après des douleurs au ventre. La 2e course s'était en revanche mieux déroulée puisqu’elle avait réussi à terminer la course sans être éliminée.

Un règlement frustrant

Le règlement de l'Union cycliste international (UCI) est très clair: les temps sont calculés par rapport à la première course. Et si le retard est trop important, l'athlète est tout simplement disqualifié. "C'est une règle qui est extrêmement frustrante car il est presque impossible de savoir comment bien gérer sa course. On peut donc se faire sortir à mi-parcours déjà", explique la Fribourgeoise, qui estime que cette règle impacte énormément la façon de courir:

A Leogang, Charline Fragnière espère donc poursuivre sa progression au plus haut niveau. Malheureusement pour la Gruérienne, elle devra à nouveau débuter la course en queue de peloton, en raison de son numéro de dossard élevé. Elle sera donc obligée de jouer des coudes pour se frayer un passage parmi toutes les concurrentes.

Charline Fragnière sera en lice dimanche. Retrouvez ici le programme complet de cette 3e étape de la Coupe du monde de VTT.

RadioFr. - Joris Repond