Efficace, la vidéo-surveillance dans les cours d'école?

Des communes fribourgeoises ont installé des caméras sur leur site scolaire pour tenter de mettre fin aux actes de vandalisme, avec des bilans mitigés.

L'installation de ces dispositifs repousse parfois le problème ailleurs. C'est le cas à Marly et Attalens. © Pixabay

Graffitis sur les murs, stores détruits, ou encore œuvres d’arts vandalisés: des groupes de jeunes hantent les cours d’écoles de plusieurs communes fribourgeoises et provoquent parfois des milliers de francs de dégâts.

De quoi poser bien des problèmes aux autorités locales, elles qui n’ont parfois pas d’autres choix que d’installer des caméras de vidéo-surveillance.

Selon le site de recensement des préfectures, des caméras de surveillance ont été installées à l'école de Marly, d'Attalens, de Cormondes et de Lussy. Le CO de la Veveyse à Châtel-St-Denis a lui reçu une autorisation fin octobre. Les caméras pourraient être mises en service le printemps prochain.

A Marly, 7 caméras ont été installées il y a une année et demie sur le site de l'un des deux établissements scolaire de la commune. Avec quelle efficacité? "Le bilan est plutôt positif, mais les problèmes se sont déplacés sur l'autre école", regrette le conseiller communal Christophe Maillard, en charge de la police. Constat identique à Attalens. "Les caméras ont dispersé les gens, qui ont pris des habitudes ailleurs. Le problème de fond n'a donc pas été reglé". 

Sur le terrain, les acteurs sont également pluôt sceptiques sur l'efficacité du dispositif. Adrien Oesch, responsable du secteur rue à l'association REPER, côtoie souvent ces jeunes qui posent problème dans les villages. "Cela a beaucoup plus d'impact de faire du travail sur la cohésion sociale, d'aller à la rencontre de ces jeunes qui posent problème et d'essayer de recréer du lien avec la population et les autorités".

Etapes à franchir

Qui peut visionner les images, où sont-elles stockées, qu'en est-il de la protection des données? L'installation de caméras pose de nombreuses questions et passe par conséquent par une longue procédure détaillée dans l'enquête de Mehdi Piccand. 

RadioFr. - Mehdi Piccand / sc
...