Faut-il accepter un job juste pour les fêtes de fin d'année?

Les magasins ont besoin de bras supplémentaires pour la période de l'Avent. Le Service public de l'emploi encourage à accepter ces missions.

Les Offices régionaux de placement fribourgeois estiment que ce genre d'offres d'emploi pour les fêtes est en hausse de 10% chaque automne. Ce chiffre concerne quelques dizaines de personnes, mais ne tient pas compte de celles qui passent par exemple par une agence de placement. 

Ces missions temporaires présentent plus d'avantages que d'inconvénients pour la personne au chômage, selon le chef du Service public de l'emploi (SPE) de l'Etat de Fribourg, Charles de Reyff. "Chaque expérience, même de courte durée, reste un pied mis dans l'entreprise. L'employeur pourra plus facilement recontacter une personne plus tard s'il connaît déjà la personne."

"On devrait revenir à une situation plus stable l'année prochaine selon la Confédération", explique encore Charles de Reyff. Selon le SPE, la restauration et l'hôtellerie ne sont pas concernées par ce phénomène saisonnier. 

RadioFr. - Isabelle Taylor