Fribourg-Gottéron a retrouvé son âme

Après avoir perdu 4 matchs de suite, les Dragons ont montré une belle réaction à Genève. Ils ont gagné 3-1.

Fribourg-Gottéron n'était pas serein avant de se rendre à la patinoire des Vernets. Les Dragons restaient sur 4 défaites de rang. Mardi soir contre Lausanne, ils avaient sombré, laissant présager le pire pour le week-end à venir. Heureusement pour eux, les joueurs de Christian Dubé ont pris d'assaut la cité de Calvin dès le coup d'envoi.

Daniel Brodin a profité d'un engagement remporté par David Desharnais pour tromper une première fois Gauthier Descloux après seulement 2 minutes. Cette ouverture du score a mis Gottéron en confiance. Plus engagés que les Genevois, les Fribourgeois sont montés en puissance. Ils ont regagné le vestiaire satisfait d'avoir mis leurs adversaires dans leurs petits patins. 

Les Dragons ont remis ça dès le début du deuxième tiers. Peu après la mi-match, Mauro Jörg a battu le gardien adverse d'un tir qui semblait anodin. Dave Sutter s'est permis d'enfoncer le clou 2 minutes plus tard en prenant sa chance depuis la ligne bleue. Genève, qui lui aussi n'était pas en confiance avant cette rencontre, ne s'en est pas relevé. La but de Valtteri Filpulla n'a rien changé.

Il faut tout de même admettre que le troisième tiers a été dominé par les Aigles. Ils ont longtemps tourné autour de la cage de Reto Berra qui a dû sortir quelques jolis arrêts pour permettre à Gottéron de s'imposer. Si le gardien fribourgeois s'est mis en évidence, c'est également le cas de ses défenseurs. Sans Rafael Diaz, malade, ils se sont tous montrés à la hauteur. 

Les Zürich Lions prévenus

Ce succès fait énormément de bien aux Dragons. Ils ont montré leur vrai visage. Un visage de guerrier capable de répondre au défi physique proposé par Genève. Il est certain que si les joueurs de Christian Dubé parviennent à réitérer cette performance samedi soir, ils se mettront en bonne position pour faire tomber les Zürich Lions. 

Vendredi soir, les joueurs de Rikard Grönborg ont vaincu Lugano 5-2. Construite avec pour seule intention d'aller remporter le titre, l'équipe du Hallenstadion a gagné 4 de ses 6 premiers matchs. Tout n'est pas encore parfait, mais la machine de guerre est déjà en marche. Gottéron est prévenu. Mais il est certain qu'après la soirée de Gottéron à Genève, le "Z" se méfie aussi.

RadioFr. - Marie Ceriani