"Le top 6 sera difficile à aller chercher"

À quelques jours du début de saison, la nouvelle émission de RadioFr. "Match après match" passe en revue l'effectif de Gottéron. Analyse.

François Rossier et Michael Ngoy étaient les premiers invités de "Match après match". © Radio Fribourg

Gottéron a terminé sa préparation estivale par quatre rencontres de Ligue des Champions. Trois fois, les Dragons ont connu la victoire. Difficile de tirer des garanties de ces parties dont l'enjeu est faible.

François Rossier, journaliste pour La Liberté, et Michael Ngoy, ancien défenseur de Gottéron, se sont tout de même risqués à évoquer les tendances qui se dégagent à quelques jours du début de l'exercice.

Les étrangers

En plus de David Desharnais et de Ryan Gunderson, quatre nouvelles recrues ont rejoint la BCF-Arena durant l'été: les attaquants Marcus Sörensen, Jacob de la Rose et Janne Kuokannen, ainsi que le défenseur Juuso Vainio.

Michael Ngoy ne prend pas de risques: "Pas de doute à avoir sur les deux qui étaient déjà là. Par contre, c'est difficile de juger les nouveaux. J'attends de voir."

Le cas Bertschy

La venue de Christoph Bertschy a beaucoup fait parler. Le Singinois de 28 ans a signé un contrat portant sur les sept prochaines saisons.

L'attaquant a été présenté comme le digne successeur de Julien Sprunger et pourtant, François Rossier estime qu'il n'évoluera pas dans ce registre: "il évolue à un niveau incroyable. C'est un international suisse qui est passé par Berne, Lausanne et l'Amérique du Nord. Il a beaucoup d'expérience, mais je ne pense pas qu'il sera un buteur qui fera se lever les foules comme Sprunger ou Mottet."

Chris DiDomenico

Chris DiDomenico qui portera désormais le maillot du CP Berne reste sur une incroyable saison avec Gottéron. Le Canadien a récolté 54 points en 49 matchs de saison régulière. En play-off, sa production offensive n'a pas faibli puisqu'il a emmagasiné 15 points en seulement 9 rencontres.

Autant dire que son absence se fera ressentir. François Rossier en est conscient: "Gottéron n'a pas réussi et ne peut pas remplacer Chris DiDomenico. C'est le genre de joueur qu'on ne trouve pas en un claquement de doigt."

Objectif top 6

Gottéron espère se qualifier directement pour les play-off sans passer par les pré play-off. Il faudra donc faire partie des six meilleurs après les 52 journées de la saison régulière.

Un objectif atteignable, mais relevé d'après Michael Ngoy: "Le top 6 sera difficile à aller chercher. Il y a 10, voir 11 équipes qui peuvent prétendre à ces places directement qualificatives. Il y aura forcément des déçus."

Les tops et les flops de National League

Zoug, le champion en titre, et Zürich, le finaliste, font forcément partie des favoris pour la saison qui va être lancée. Lugano et Genève, qui ont fait des folies sur le marché des transferts, sont également très attendus.

Dans le fond du classement, on devrait trouver Ajoie, Kloten et Langnau. L'analyse de l'expert.

RadioFr. - Marie Ceriani
...