Gottéron remporte un match complètement insensé

Les Dragons ont battu Davos 7-6 après prolongations mardi. Ils sont revenus de très loin puisqu'ils étaient menés 4-0 après dix minutes.

Dommage que la BCF-Arena n'était pas garnie de spectateurs mardi soir pour la venue de Davos... car Fribourg-Gottéron a offert à ses travées vides un spectacle ahurissant. 

Les Dragons ont d'abord été désolants. Ils ont encaissé trois buts en moins de deux minutes. Fabrice Herzog, Sven Jung et Aaron Palushaj ont profité d'erreurs individuelles pour permettre à Davos de mener 3-0. C'en était trop pour Reto Berra qui a quitté la cage fribourgeoise et laissé sa place à Connor Hugues. Dans la foulée, Christian Dubé a tenté de faire réagir ses hommes en prenant son temps mort. Mais le cauchemar n'a pas pris fin pour autant, puisque Teemu Turunen (4-0) a donné quatre longueurs d'avance aux siens à la neuvième minute. Le défenseur de Gottéron Marc Abplanalp a réduit l'écart (4-1) avant la pause, mais peu de gens auraient parié sur une victoire des pensionnaires de la BCF-Arena à ce moment-là de la partie.

C'est alors qu'a débuté la fantastique remontée des Fribourgeois. De retour des vestiaires, les homme de Christian Dubé se sont montrés plus réveillés. Ils ont commis d'autres erreurs et délivré d'autres passes imprécises, mais au moins les Dragons ont fait preuve d'envie. Pour preuve, ils ont tiré 24 fois sur le but adverse durant la deuxième période. Cette détermination a payé: Viktor Stalberg (4-2) et Christopher DiDomenico (4-3) ont réduit l'écart. Deux réussites inscrites en power-play. Gottéron pensait certainement avoir fait le plus dur, mais il a encaissé le 5-3 d'Enzo Corvi à la mi-match alors qu'il jouait avec un homme de plus. Cette réussite grisonne n'a pas entamé les espoirs fribourgeois, bien au contraire...

Car, lors du troisième tiers, les hommes de Christian Dubé sont repartis en mission. Ils sont revenus une nouvelle fois grâce à David Desharnais (5-4), juste avant que les Davosiens ne reprennent deux longueurs d'avance par Benjamin Baumgartner (6-4). Gottéron a continué de presser, jusqu'à ce que Robert Mayer ne cède une nouvelle fois sur un tir de Benjamin Chavaillaz (6-5) à treize minutes du terme de la partie. Treize minutes très longues, durant lesquelles les Fribourgeois ont galvaudé de nombreuses occasions et ont joué à se faire peur.

La solution est finalement venue de Julien Sprunger. Sven Jung pénalisé, le capitaine de Gottéron a égalisé à seulement 23 secondes du terme du temps réglémentaire. L'attaquant et ses coéquipiers ont logiquement jubilé: pour la première fois de la soirée, ils rejoignaient Davos au tableau d'affichage. 

Les Dragons ont emmené toute cette énergie positive en prolongations. Après plusieurs tentatives d'un côté comme de l'autre, c'est Viktor Stalberg (7-6) qui a offert la victoire à Gottéron. Il a permis à son équipe de récolter deux points et de renouer avec la victoire après deux défaites contre Zoug. Après ce match fou, les Fribourgeois occupent toujours le troisième rang du classement. Ils disputeront leur prochain match vendredi soir contre Rapperswil, une fois encore dans une BCF-Arena qui sonnera creux malgré les exploits de ses pensionnaires.

RadioFr. - Marie Ceriani