Guillermo del Toro en masterclass au FIFF

Le festival présentera 139 films de 51 pays du 16 au 25 juillet. Le public aura l'occasion de rencontrer le réalisateur mexicain en ligne.

Découvreur de talents, le Festival international de films de Fribourg proposera, en salle et en plein air, six premières mondiales, trois internationales, six européennes ainsi que 38 premières suisses. Pour cette 35e édition, 12 longs métrages et 16 courts métrages venus d'Asie, Afrique, Amérique latine et Europe de l’Est concourront en compétition internationale. En guise de film d’ouverture, le FIFF proposera une "surprise musicale".

Le public s'envolera notamment pour le Mexique, grâce aux votes d'une trentaine de cinéastes qui ont chacun sélectionné un top 3 des films produits dans leur pays. Le réalisateur oscarisé Guillermo del Toro, qui a participé au panel, donnera depuis Hollywood une masterclass en visioconférence ouverte au public au théâtre Equilibre (entrée libre). La section "Nouveau territoire" sera consacrée au jeune cinéma du Rwanda.

La production nationale n'est pas oubliée, mise en lumière avec pas moins de 27 films suisses. Le festival diffusera notamment la première mondiale de "Love of Fate" de Pierre-Alain Meier. Les œuvres de la relève auront aussi une place de choix: les spectateurs pourront découvrir en avant-première les quatre courts métrages, du voyage, début 2020, de douze étudiants de la HEAD – Genève au Mexique, dans le cadre d’un atelier supervisé par le grand cinéaste Carlos Reygadas.

En musique!

Cette année, le FIFF et Les Georges s'unissent pour offrir un ciné-concert. Le film de science-fiction "Darkstar" de John Carpenter sera revisité par le duo français de math rock Ropoporose, le 18 juillet à l'Open air du Belluard. Les organisateurs ont aussi donné carte blanche à la légende de la pop française Etienne Daho et à la comédienne-rappeuse Karine Guignard alias La Gale pour présenter leurs films favoris. La nouvelle section "Les désirs du public" a été programmée sur la base des choix de centaines de votants, avec cinq comédies musicales cultes: "Hair", "West Side Story", "Moulin Rouge", "The Blues Brothers" et "Pink Floyd: The Wall". 

Exceptionnellement décalé en juillet, le FIFF retrouvera un déroulement pratiquement normal, après une édition 2020 qui s'est tenue en ligne, pandémie oblige. "C'est un peu un saut dans l'inconnu, car on ne sait pas comment le public réagit en été", reconnaît Thierry Jobin. Jusqu’à nouvel avis, et sans certificat Covid exigé, les salles pourront accueillir la moitié de leur capacité, indiquent les organisateurs. Informations pratiques et billets

L'interview de Thierry Jobin:

ATS / Frapp - Alexia Nichele / an