Jean-Claude Cornu fait son entrée à l'Exécutif de Romont

L’ancien préfet de la Glâne est le candidat le mieux élu avec 486 voix. Avec lui, les libéraux-radicaux passent de 1 à 2 sièges à l'Exécutif.

"Ma joie est quelque peu tempérée, car il s’agit vraiment de regagner la confiance de la population", a-t-il confié à RadioFr. Son élection intervient en effet une année après la révocation de l'ancien syndic de Romont, Dominique Butty, évincé pour une affaire de domiciliation.
Le directeur de l'ECAB ne cache pas son envie de briguer la syndicature: "je suis un leader et un motivateur!" Ecoutez sa réaction à chaud juste après son élection:

Du côté des Verts, le siège est maintenu, mais Luc Bardet n’est pas réélu, au profit de Stéfanie Losey. Pour l'UDC Pierre-André Page, invité sur le plateau de La Télé, la population n'avait pas oublié la façon dont il a accédé au Conseil communal en 2016. C'est sa femme, Nicole Bardet, qui lui avait cédé son siège. Luc Bardet était alors premier des viennent-ensuite.

RadioFr. - Sophie Corpataux