"Le public est si fidèle, malgré les hauts et les bas"

Notre chroniqueur salue l'affluence exceptionnelle des matchs à domicile de Gottéron. Zoom sur les chiffres, en comparaison nationale.

Les Fribourgeois étaient en moyenne 8902 dans la BCF Arena, pour une capacité de 9009 spectateurs. © KEYSTONE

Le 9 janvier, j’écrivais dans les dernières lignes de ma chronique que j’espérais pouvoir raconter de belles choses deux semaines plus tard. Nous y voici, et tout ne s’est malheureusement pas passé comme prévu… de grosses victoires contre Ajoie et Bienne, mais également une défaite contre ce même Bienne, ainsi que contre Rapperswil et deux fois Zoug. On ne peut pas vraiment être satisfait de la performance générale de l’équipe ces quinze derniers jours. La constance est toujours un gros problème.

Mais s’il y a bien quelque chose qui est constant, c’est le taux de remplissage de la BCF Arena! Les Fribourgeois étaient en moyenne 8902 dans la patinoire, pour une capacité de 9009 spectateurs. Sur les 14 matchs ayant eu lieu un vendredi, samedi ou dimanche, absolument tous ont eu lieu à guichets fermés. Sinon, 6 matchs ont eu lieu un mardi soir. Après des débuts poussifs en septembre (8031 et 8107), le taux de remplissage était situé entre 98.55% et 100% les mardis. Ainsi, si l’on fait abstraction des deux premiers matchs en semaine de la saison, le taux de remplissage de la patinoire était de 99.84%. Seules 259 personnes manquaient (161’903 sur 162’162). C’est fou!

Un total de 51 matchs ont eu lieu à guichets fermés en National League cette saison. Parmi eux, 15 l’ont donc été à Fribourg. C’est seulement un de moins que l’addition de ceux de Lausanne (0), Genève (4), Berne (1), Bienne (2), Ajoie (3), Rapperswil (2), Kloten (0), Ambri (2), Lugano (1) et Langnau (1). Sinon, pour les équipes pas encore nommées, Davos en compte 4 et Zoug 5. Le seul "concurrent" de Fribourg pour cette statistique est Zurich, qui en totalise 11, sa nouvelle patinoire (qui en est enfin une vraie) et son titre de vice-champion attirant le monde.





Il ne reste plus que six matchs à domicile jusqu’à la fin de la saison régulière. Au moment où j’écris ces lignes, sans oublier que le marché secondaire (et le club?) peuvent encore faire évoluer ces chiffres, il reste encore un total de 353 billets disponibles, dont 314 pour le match du mardi soir.

Des chiffres exceptionnels, un public tellement fidèle, malgré les hauts et les bas cette saison. Mais je me pose une question… combien serions-nous en cas de saisons très difficiles comme on les a connues par le passé? Et même encore très récemment.

Voici quelques chiffres pour se faire une idée. En 2016-2017, une saison qui s’était terminée par une victoire en finale des playouts, nous avions eu 5255 spectateurs comme pire affluence, et seulement un seul match à guichets fermés (6500). L’année suivante, nous avions terminé au 5e rang et étions allé en quarts de finale, pour seulement six guichets fermés, et une plus faible affluence de 4962 spectateurs. Mais c’est bien 2018-2019 qui reste la pire à ce niveau-là… malgré six guichets fermés, le tour de placement n’a pas attiré grand monde, avec 2669 spectateurs pour le fameux match contre Davos où les fans ont fait la chenille dans la patinoire. Et même en saison régulière, on était descendu jusqu’à 3676 spectateurs.

Puis, le déclic. Les trois dernières saisons étaient différentes. En 2019-2020, il y a eu neuf matchs à guichets fermés et au moins 5538 spectateurs. La saison 2020-2021 n’a eu que deux matchs avec du public, mais tous deux étaient complets (5160). Puis vient la fabuleuse saison 2021-2022, avec tout de même un minimum de 6520 spectateurs, et 13 matchs à guichets fermés (8934 spectateurs désormais).

La BCF Arena devrait prochainement compter 9300 places. Espérons que les nouveaux supporters, qui sont nombreux à venir profiter d’une belle soirée à St-Léonard depuis les innombrables victoires de 2021-2022, soient également fidèles, et présents lors des saisons plus compliquées. J’ai quelques doutes, mais j’espère me tromper, et j’espère simplement que Fribourg-Gottéron continuera sur sa lancée avec de belles saisons. L’avenir nous le dira.

Frapp - Julien - Instagram @fr_gotteronfans
...