Ultra-performant, Colin mérite un repas royal dans Koh-Lanta

La faim et les tensions mettent les nerfs des participants à rude épreuve. L'équipe du Fribourgeois a résisté et s'est vue récompensée.

Après près de deux semaines à tenter de survivre sur des îles désertes des Philippines, les apprentis aventuriers de Koh-Lanta commencent réellement à sentir la faim tirailler leurs estomacs. La récompense qui attendait la tribu remportant l'épreuve de confort arrivait donc à point nommé! De quoi faire saliver la plupart d'entre eux. Les Jaunes, où évolue Le Fribourgeois Colin Mottas se sont mesuré aux "Cadlao" dans une épreuve d'équilibre et de rapidité.

Le but était de s'aligner, en équilibre précaire, sur une poutre large de 11 centimètres. L'aventurier le plus éloigné de la plateforme centrale devait alors s'y rendre en effaçant les coéquipiers qui se trouvaient sur son chemin. Tout cela, sans faire perdre l'équilibre au reste de l'équipe. Un à un, les aventuriers mêlaient équilibre et vitesse afin de rejoindre la plateforme centrale avant l'autre tribu. Les Jaunes ont une nouvelle fois fait preuve d'une belle cohésion d'équipe puisque Colin, Yannick et Olga sont tous les trois restés très calmes et stables durant toute la durée de l'épreuve. Et ce sont eux qui ont une nouvelle fois remporté l'épreuve de confort.

Il ne leur restait plus qu'à prendre leurs affaires pour se rendre dans un lieu où les attendait un repas gargantuesque typique de la région qui mêlait poulet cuit au barbecue puis mariné dans une sauce soja, du riz ou encore des légumes. Les aventuriers ont également pu s'endormir sur un vrai lit ce soir-là. L'ambiance était à la fête chez les Jaunes, à tel point que plusieurs aventuriers se sont essayé au breakdance, sur les conseils de Setha. Colin a d'ailleurs tenté certaines figures.

La "remontada"

Malheur aux Rouges qui, après cette défaite, ont une nouvelle fois subi la malédiction du Totem Maudit. Ces derniers ont dû se rendre durant 24 heures sur une autre île où rien ne les attendait, si ce n'est une pierre à feu, pour tenter d'alléger la difficile situation dans laquelle ils se trouvaient. Ce n'est qu'avec la maigre pitance trouvée sur l'île et ingérée qu'ils se sont rendus à l'épreuve d'immunité le lendemain. Les "Matingi" en revanche étaient remontés à bloc pour cette nouvelle épreuve d'immunité.

Chaque tribu était séparée en deux groupes de quatre aventuriers. L'objectif était de reconstituer une structure à partir de 18 pièces de bois sur lesquelles étaient dessinées des motifs. Seul problème: chaque groupe n'avait que trois minutes pour composer le puzzle géant. Ces trois minutes passées, le premier groupe de quatre devait détruire ce qu'il avait fait pour donner le relais au reste de la tribu. Ce n'est qu'après plusieurs relais que les structures commençaient à prendre forme.

Les Rouges sont restés concentrés durant la quasi-totalité de l'épreuve, à tel point qu'après un énième relais, il ne leur restait plus qu'une pièce à placer, avant de devoir tout défaire, à la fin des trois minutes imparties. Les Jaunes, loin derrière, n'avaient alors assemblé qu'une demi-douzaine de pièces. Mais les relayeurs jaunes suivants ont fait une remontée fulgurante en trois minutes. Le groupe de quatre où se trouvait le Sarinois a réussi à assembler en un temps record le puzzle, et à remporter l'épreuve, au nez et à la barbe des Rouges.

C'est la mort dans l'âme que les Cadlao ont dû se rendre au conseil d'immunité le soir même. C'est Stéphanie, qui était revenue de l'aventure après l'abandon de Philippe sur décision médicale la veille, qui en a fait les frais. La prochaine émission de Koh-Lanta "Le Totem Maudit" reviendra mardi 12 avril. Et la nature aux Philippines risque de réserver quelques mauvaises surprises aux apprentis aventuriers. Colin Mottas saura-t-il faire la différence?

Frapp - Luca Poli