La loi CO2 ne passe pas la rampe!

Les Suisses n'ont pas voulu de cette loi visant à réduire de moitié les émissions de CO2 d'ici 2030. Le non s'élève à 52%.

C'est la surprise de ce dimanche de votations, la population refuse nettement la loi sur le CO2. Si les cantons urbains se sont montrés favorables au texte, les régions rurales ont fait pencher la balance vers le "non". Fribourg a suivi la tendance nationale avec 56% de non. Un résultat qui surprend le conseiller national UDC Pierre-André Page. Son parti était le seul à faire campagne contre cette loi:

Seuls cinq cantons ont dit oui à la loi: Genève, Vaud, Neuchâtel, Zurich et Bâle-ville, avec un score canon de plus de 66%.

Donnée gagnante par les sondages au départ - avec plus de 60% d'intentions de vote favorables, la loi a perdu des partisans au fil des semaines. L'émotion suscitée par la campagne sur les initiatives anti-pesticides pourrait avoir éclipsé le débat autour de ce thème et les arguments financiers avancés par les opposants avoir fait pencher la balance.

Soutenue par le Conseil fédéral et tous les partis, à l'exception de l'UDC, la loi devait permettre à la Suisse de réduire d'ici à 2030 ses émissions de CO2 de moitié par rapport au niveau de 1990, conformément à l'Accord de Paris sur le climat.

ATS / Frapp - Rédaction