Le Festival de la Cité à Lausanne étend son territoire

Les 90 projets artistiques proposés du 6 au 11 juillet seront montrés dans une quinzaine de lieux de la capitale vaudoise.

Pour la première fois en 49 éditions, des spectacles seront montrés dès 15h30, voire dès 10h00 le week-end. "Nous voulons désormais attirer des papillons de nuit et de jour", a relevé Myriam Kridi, directrice du Festival de la Cité, jeudi lors d'une conférence de presse.

Habitué à se déployer hors de son quartier historique de la Cité, le festival va encore plus s'étirer cette année avec neuf scènes et sept autres lieux artistiques. Ils seront regroupés autour de quatre espaces distincts: la Cité, l'Hermitage, Sauvabelin et la clairière de Tridel.

Cet éparpillement géographique et temporel vise à attirer le plus de spectateurs possible, tout en respectant les normes sanitaires. Au-delà des aspects Covid, l'objectif consiste aussi à proposer des ambiances différentes dans chaque lieu et à chaque heure, a expliqué Myriam Kridi.

Pour organiser ses différentes scènes, le festival se base sur les dernières décisions du Conseil fédéral, qui indiquent notamment que les grands événements en plein air devraient pouvoir accueillir jusqu'à 3000 personnes debout à partir du 1er juillet. Le port du masque restera obligatoire et la consommation de boissons et nourriture se fera assise. Quant à savoir exactement qui pourra accéder au festival, la question est encore ouverte, a reconnu Myriam Kridi.

Performance culinaire

La directrice s'est réjouie d'un retour progressif "à la vraie vie" et à ce qui fait "la nature même" du Festival de la Cité, à savoir "la convivialité et une programmation pluridisciplinaire avec des artistes du monde entier."

Dix-neuf nationalités sont représentées cette année parmi les artistes. Ils montreront 90 projets pour un total de 202 représentations dans une programmation qui a "bien peu à envier à une édition normale". Il y en aura pour tous les goûts entre musique, danse, théâtre, cirque et autres spectacles pour enfants.

Parmi les nouveautés de cette année, une performance culinaire est notamment programmée tous les midis et soirs à la cantine de Sauvabelin, où un duo d'artistes et un chef imagineront la cuisine du futur. Quelque 720 couverts sont prévus durant la semaine.

Parmi les autres rendez-vous inédits, un talk-show de 45 minutes sera organisé chaque jour au verger de l'Hermitage et diffusé en direct sur la chaîne La Télé. L'émission donnera la parole à des artistes et proposera des fictions.

Le budget total se monte à environ 2 millions de francs, semblable à une édition d'avant le coronavirus. Plus de 300 personnes travailleront pour le festival durant les six jours de la manifestation.

Lors de sa dernière édition normale en 2019, le Festival de la Cité avait attiré quelque 100'000 spectateurs. L'an dernier, pour éviter l'annulation pure et simple, il avait organisé "Aux confins de la Cité", une série de rendez-vous sur inscriptions qui avaient attiré 6000 personnes.

ATS