Le boom des ventes de motos se poursuit

L'engouement du public helvétique pour les motos et les scooters ne s'est pas démenti au premier semestre 2021. Dans l'ensemble, le marché a vu le nombre de véhicules écoulés bondir de près d'un tiers, à plus de 36'000, selon le dernier pointage de Motosuisse.

Dans le segment des motos, 23'830 engins ont été vendus, soit 36,0% de plus que sur les six premiers mois de 2020 (archives). © KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

"Les ventes semestrielles ont atteint un nouveau record historique", a signalé mercredi à AWP un porte-parole de la faîtière des importateurs, évoquant l'effet combiné des conséquences de la crise sanitaire et de changements réglementaires entrés en vigueur en début d'année, alors que le mois de juin (-4,5% sur un an) a été tout sauf spectaculaire, en raison notamment d'une météo capricieuse, marquée par de fortes précipitations.

Dans le segment des motos, 23'830 engins ont été vendus, soit 36,0% de plus que sur les six premiers mois de 2020. La demande a explosé dans la catégorie des 51-125 cc, oü le volume a quasiment sextuplé (+595%) pour atteindre 5460 unités. Cette dernière s'est trouvé une nouvelle clientèle, les 16-18 ans, qui ont désormais accès aux véhicules d'une puissance maximale de 15 ch (11kw) comme dans le reste de l'Union européenne (UE).

Gros cubes prisés

Les cylindrées de plus de 1000 cc (+14,3%) et la catégorie 501-750 cc (+14,0%) ont également connu une croissance à deux chiffres. "Avec la pandémie de Covid-19, beaucoup d'anciens motards - et des nouveaux - sont remontés en selle, notamment pour éviter les transports en commun", avance le représentant de Motosuisse.

A cela s'ajoute un reliquat de personnes ayant profité de la dernière opportunité de passer directement le permis "gros cube" en fin d'année dernière, mais qui ont préféré reporter leur achat à la saison 2021.

Les ventes de scooters, en déclin avant l'éclatement de la pandémie, se sont à nouveau enrobées de 26,9% à 10'883 unités.

Au niveau des marques, le japonais Yamaha continue de dominer le marché, avec 7286 véhicules vendus - toutes catégories confondues - soit 43,8% de mieux que sur la même période un an plus tôt, loin devant son compatriote Honda (4304, +15,4%) et l'allemand BMW (2866, +22,5%). Dans le seul segment des scooters, l'italien Vespa (2806, +23,3%) a défendu sa position de leader, mais se voit talonné par Yamaha, dont les modèles 125 cc - NMAX et D'elight - ont été particulièrement recherchés.

Electrique toujours à la traîne

La propulsion électrique reste l'apanage des scooters, avec près de 1000 nouvelles unités vendues, soit un bond de deux tiers en rythme annuel, alors qu'elle reste anecdotique dans les motos (168).

Pour Motosuisse, les constructeurs n'ont "pas encore trouvé de réponse technique et payable à la demande de la clientèle, contrairement au vélo, à la voiture et au scooter", explique le porte-parole de la faîtière, les rares modèles proposés restant sensiblement plus chers que des engins traditionnels aux performances comparables.

Pour l'ensemble de l'année, la branche a bon espoir de franchir le cap des 50'000 véhicules vendus et de dépasser son record du début du millénaire pour le marché dans son ensemble et surtout pour le segment motos.

ATS
...