Le cerveau pense-t-il au masculin?

Pascal Gygax, psycholinguiste à l'UNIFR, nous parle de son livre qui traite de l'androcentrisme et de son influence sur la société.

La langue influence notre manière de voir le monde, de penser et d'agir. Et notre langage est en grande partie androcentré, c'est-à-dire qu'il accorde une place centrale au masculin. En effet, lorsque nous nous exprimons, nous transmettons malgré nous des stéréotypes sur la place des femmes et des hommes dans la société. Voilà le propos du livre Le cerveau pense-t-il au masculin? coécrit par Pascal Gygax, Sandrine Zufferey et Ute Gabriel et qui vient de paraître aux éditions Le Robert. Pascal Gygax, directeur de l'équipe de psycholinguistique et de psychologie sociale appliquée de l'Université de Fribourg est l'invité du Radar fribourgeois pour parler de son ouvrage.

La Télé - Camille Tissot / ms