Le FC Bulle a frisé l'exploit en Coupe de Suisse!

Incroyable FC Bulle! Les Gruériens ont poussé le Lausanne-Sport dans ses derniers retranchements, en 16e de finale, à Bouleyres.

Le scénario n'était pas sans rappeler un certain Suisse-France, lors des huitièmes de finale du dernier Euro. Un petit qui accroche un grand, mené de deux buts et qui arrache les prolongations. Seule la fin a différé, malheureusement pour le FC Bulle, battu 3 à 2 après prolongations par le Lausanne-Sport, au stade des 16e de finale de la Coupe de Suisse.

L'écart qui sépare une équipe championne du monde d'une nation qui navigue autour de la 15e place du classement FIFA s'avère, en plus, bien plus maigre que celui entre un club professionnel de 1e division d'un club amateur de 4e division. 

Et s'il y avait bien trois ligues d'écart sur le papier, sur le terrain, la donne était bien différente. Si l'on excepte les 11 premières minutes à l'avantage seul des Lausannois (9e, Efendic, csc 0-1, puis 11e, George 0-2), les différences de niveau ne se sont pas tant ressenties.

2-0 après 11 minutes

Les deux premières réussites vaudoises ont assommé Bouleyres. Alors qu'on craignait vivre une soirée portes ouvertes, Lausanne a levé le pied et a décidé de gérer son avantage. Sa grande erreur. Car petit à petit, Bulle a pris confiance et a commencé à croire en ses capacités. Au retour du vestiaire, Arthur Deschenaux a profité d'un raté de Karim Sow pour réduire la marque (48e, 1-2). De plus en plus convaincants, les hommes de Lucien Dénervaud ont égalisé sur un autogoal à la 83e minute (2-2), mettant ainsi le feu au public. Galvanisés, ils sont parvenus à maintenir ce score, alors que Lausanne poussait pour s'imposer dans le temps réglementaire.

Bulle a tout tenté

Et puis vinrent les prolongations. Alors qu'on se demandait si les Bullois tiendraient le choc physique, Amdouni en profitait pour marquer le 3-2 très rapidement sur corner (94e). Et si Bulle a ensuite poussé, tenté, rien n'y a fait. Le score n'allait plus évoluer et le LS allait filer en 8e de finale.

Sous une standing ovation, les Gruériens, sonnés par la déception, ont rapidement compris la portée de leur exploit. Certes, ils n'ont pas éliminé le Lausanne-Sport, mais ils l'ont fait douter et l'ont emmené jusqu'en prolongations. Une soirée que les joueurs, le staff et les 1400 spectateurs ne sont pas prêts d'oublier. 

RadioFr. - Jonas Ruffieux