Un ouvrage contre "l'oubli mémoriel"

L'historien broyard Alain Chardonnens est l'auteur d'un répertoire des sobriquets et exonymes des villages du canton de Fribourg.

Les villages du canton de Fribourg ont désormais leur répertoire des sobriquets et exonymes (nom utilisé dans une langue pour désigner un lieu et qui diffère de celui utilisé par ceux qui y vivent). Professeur d’histoire à l’ECG, Alain Chardonnens s'est attelé à cette tâche laborieuse, qui l'a amené à contacter les nombreuses administrations communales, et à se rendre dans les villages, à la rencontre des habitants.

"On oublie notre passé"

Les archives et les précieux témoignages de nonagénaires, dépositaires de la mémoire des villages du canton, constituent en effet les matériaux sur lesquels il s'est appuyé pour écrire son ouvrage. La lecture de ce dernier nous permet de savoir pourquoi les habitants de Gruyères sont surnommés les "porte-diable" ou les habitants de Belfaux les "beaux foyards".

La raison d'être de cet ouvrage? "On est au cap du 21ème siècle, la mondialisation est en marche, et on oublie une partie de notre passé, de notre mémoire, et les sobriquets c’est quelque chose d’identitaire", justifie le formateur en histoire à l'Université de Fribourg. Les sobriquets représentent tout un pan de l’identité rurale du canton de Fribourg d’autrefois. 

Voir notre sujet:

La Télé / Frapp - Philippe Huwiler / Marc Schaller