Le monde paysan sous tension en vue des votations du 13 juin

Au coeur de cette campagne très émotionnelle: les deux initiatives pour interdire les produits de synthèse dans les sols. Notre débat.

Les deux initiatives phytosanitaires, l'une appelée "Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse », et l’autre « pour une eau potable propre » sont soumises au peuple le 13 juin. Ces dernières semaines, le ton s'est intensifié dans les deux camps, conduisant même à des déprédations, à l'image de ce char brûlé dans la Broye début mai.

Nourrir la population oui, mais pas n'importe comment, clament les partisans qui veulent une Suisse 100% sans pesticide d'ici 10 ans. Dans l'autre camp, on ne supporte pas d'être traité d'empoisonneurs. "On fait tout ce qui est nécessaire pour éviter ce type de produits, mais parfois, on n'a pas le choix", estime Baptiste Chassot, agriculteur à Villargiroud. Le monde paysan se trouve ainsi divisé, et face à des enjeux de taille pour toute la branche.

Réécoutez le débat organisé mardi soir à 18h30 par RadioFr. Le président de Bio Fribourg, Guido Flammer, sera face à Annes Challandes, présidente de l'Union suisse des paysannes et des femmes rurales.



RadioFr. - Karin Baumgartner / sc