Le programmateur du Bad Bonn primé par l'OFC

Avec son impact sur la scène musicale suisse, Daniel "Duex" Fontana se voit décerner le Prix spécial de la musique.

Daniel "Duex" Fontana partage cette nouvelle récompense avec deux autres organisations: l'Association pour l'encouragement de la Musique impRovisée de Genève et La collection de musique populaire Hanny Christen. Chacun recevra 25'000 francs.

"Engagement, honnêteté, modestie et professionnalisme". Selon le jury des Prix suisses de la musique, ces vertus sont à la base de chaque initiative de projet musical de Daniel Fontana, surnommé "Duex". En plus de trente ans, il a amené des artistes, des musiciens et des groupes du monde entier sur les scènes des différentes éditions du festival Kilbi au point d'atteindre un statut culte avec le Bad Bonn.

Outre toute la liste des artistes de renom qui s'y produisent, le Bad Bonn ne se contente pas de présenter des têtes d'affiche et de célébrer des anniversaires. Si ce lieu culturel et son programme sont toujours soutenus par l'Office fédéral de la culture, c'est notamment parce que Daniel Fontana, avec ses partenaires Patrick Boschung et autrefois Georges Gobet, a su comment générer la meilleure valeur ajoutée au Bad Bonn. C'est avant tout un bistrot, un lieu d'échange d'une grande diversité, où la musique détient le rôle premier et où le Kilbi est l'événement festif annuel. Avec sa proximité, son attitude et sa bonne dose d'humour, "Duex" s'est attiré beaucoup de respect.

Le Grand Prix suisse de la musique représente une valeur de 100 000 francs, les Prix suisses de la musique 40 000 francs et les Prix spéciaux de la musique 25 000 francs.

Le Grand Prix Musique revient à Yello

Et c'est le groupe zurichois Yello qui se voit décerner le Grand Prix suisse de musique 2022 doté de 100'000 francs. Le groupe a été fondé à Zurich à la fin des années 1970. Yello est composé du duo Boris Blank et Dieter Meier. Le premier s'occupe de la partie musicale tandis que le second rédige les textes, prête sa voix grave et réalise les concepts visuels.

Leurs sons synthétiques a notamment marqué l'histoire : Avec des singles comme "The Race" ou "Oh Yeah", la musique suisse a atteint des sommets inégalés dans les hit-parades internationaux. Depuis plus de 40 ans, Boris Blank et Dieter Meier ont poursuivi leurs créations originales en tirant profit du processus de numérisation dans la culture musicale.

Frapp - Valentin Brügger / Julie Seydoux